Copyright © 2015. Tous droits réservés.Christophe Chazalon

Archives des années 1575 à 1579

Les extraits de cette période ont en partie été transcrits par Alfred Cartier. Le dépouillement des différents registres et documents attenants aux registres du Conseil, réalisé par nos soins, en plus des extraits des RC non considérés par Cartier, apportent un complément concret d'extraits sur le monde de l'imprimerie genevoise durant ces années.

Les extraits des documents d'archives sont proposés sur ce site en libre accès. Ils ne donnent pas pour autant droit à une utilisation abusive ou une quelconque édition complète ou partielle autre que des citations ponctuelles dans un travail de recherche. Dans ce dernier cas, il sera simplement demander de préciser, en plus de la cote du document, la source, à savoir www.1001geneve.net.

  • en gras = passage collationé
  • en normal = passage non collationé

1575

10 janvier 1575
  • (Henry Estienne) - In veterum poetarum dicta celebriora parodiae. Arresté qu'on le luy permet à la charge qu'il n'en imprimera rien sans l'advis de m. de Beze.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 7v°) [-]

_

20 janvier 1575
  • (Vesve d'Antoine Calvin) - A faict presenter requeste tendante à luy permettre de faire imprimer la Vie de M. Calvin en latin. Arresté qu'on commet mr le syndique Bernard, les srs Roset et Chenelat, et Varro, secretaire.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 13v°) [-]

_

20 janvier 1575
  • (Abel Riveri) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer ung livre intitulé du Droict des magistratz envers leurs subjectz. A esté arresté qu'on en communique aux ministres par ce mesmes qu'on l'y cy-devant refusé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 14) [-]

_

25 janvier 1575
  • (Jaques Darbilly) - A presenté requeste afin de luy permettre d'imprimer la protestation faicte par mr Danville, marechal de France. A esté arresté qu'on le luy permet pourveu qu'il n'y mette le nom du lieu, n'y qu'on l'alle point criant par ville, à peine d'estre chastiés.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 17) [-]

_

27 janvier 1575
  • (Jean Berjon) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer l'Histoire du siege de La Rochelle. A esté arresté qu'on la communique aux deputés de La Rochelle qui sont à Basle, parce qu'on entend qu'il y a des calomnies contre le sr de La Noue.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 19v°) [-]

_

28 janvier 1575
  • (Eustace Vignon) - Tertia pars commentariorum de Statu reipublicae et religionis in regno Galliae. A esté arresté qu'on le luy permette en baillant à chacun des srs ung exemplaire et qu'il ne mette point imprimé à Geneve, apprès totesfois qu'il aura esté veu.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 21?) [-]
1er février 1575
(Eustace Vignon) - Permission confirmée, sur la demande de Vignon.
(A.E.G., R.C., vol. 70, fol. 23v°) [-]

_

31 janvier 1575
  • (François Ottoman) - A faict presenter ung livre par luy composé In titulum de Pactis et transactionibus, affermant qu'il n'y a rien de la religion ny estat. A esté arresté qu'estant veu par m. le secretaire Varro, si ainsy est, on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 23) [-]

_

03 février 1575
  • (Jean Berjon) - A presenté la seconde partie du Siege de La Rochelle, priant luy en permettre l'impression et de la premiere aussy. A esté arresté que mr le secretaire Varro le voye et corrige avec m. Perraut, ministre.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 24v°) [-]

_

07 février 1575
  • (Abel Riveri) - De Rosodia, vu par M. Goulard. Accordé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 27v°) [-]

_

07 février 1575
  • (Abel Riveri) - Sus sa requeste cy-devant presentee tendante à luy permettre d'imprimer le livre composé par mr de Beze, intitulé De jure magistratuum, encor qu'il ayt esté veu par les aultres ministres qui ne le trouvent pas mauvais, totesfois pour la consequence dud. livre et la matiere qu'il traicte, arresté qu'on ne permette par de l'imprimer icy.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 27v°) [-]

_

14 février 1575
  • (Deputés de La Rochelle) - Ont escript de Basle à ce qu'il plaise à Messrs leur envoié l'exemplaire qui leur a esté presenté ces jours de l'Histoire de La Rochelle, afin qu'ilz advisent d'où il peult estre procedé, et ce d'aultant qu'il a esté ordonné par le magistrat de La Rochelle que tous lesd. exemplaires seroient supprimés. Arresté qu'on le leur envoye s'il se presente messagier, non aultrement.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 33v°) [-]

_

15 février 1575
  • (La Violete) - Sus ce que led. La Violete presente la responce au livre de M. Aubert contre les alchimistes, a esté arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 34v°) [-]

_

15 février 1575
  • (Jacob Stoer) - Livre composé par le President de La Place, intitulé De l'excellence de l'homme chrestien. Accordé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 34v°) [-]

_

15 février 1575
  • (Jan Chouet) - Un petit livret intitulé Capilupi. Accordé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 34v°) [-]

_

21 février 1575
  • (Histoire de La Rochelle) - Mr de Beze ayant encor rechargé pour avoir l'Hystoire de La Rochelle pour les commis et deputés d'icelle, a esté arresté qu'on le mande à mr de Beze ou au tresorier Juge, qui l'a remis à mr Goulard.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 38) [-]

_

10 mars 1575
  • (Abel Riveri) - A presenté requeste tendante à luy donner privilege pour 10 ans pour l'impression des pseaumes en ritme françoise, avec les prieres de m. Martir. A esté arresté qu'on le luy oultroie pour quatre ans.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 51v°) [-]

_

15 mars 1575
  • (Libraires; Abel Riveri) - Ont presenté requeste tendante à revoquer le privilege acordé aud. Riveri de l'impression des pseaumes avec les prieres de mr Martir, attendu le grand interestz qui leur seroit faic en tant qu'ilz ont grande quantité de pseaumes vieux imprimés en vigueur du privilege, lequel ilz ont payé aux paouvres estrangiers. Estant ouy led. Riveri, arresté qu'on en ayt advis des ministres.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 54v°) [-]

_

04 avril 1575
  • (Abel Riveri) - Pseaumes en rithme italique, composés par mr Antoine Fenot, medecin, vus par mr Balbani, ministre italien; Methodus curandi par sanguinis missionem par Messer Manfredo, cremonois. Accordé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 64v°) [-]

_

07 avril 1575
  • (Henry Estienne) - Le Platon grec avec une nouvelle interpretation faite par mr Serres; quelques pseaumes traduictz en grec, auxquelz sont adjouxtees des prieres. Arresté qu'on le luy permet, totesfois qu'on face veoir premierement lesd. pseaumes à mr de Beze.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 66) [-]

_

07 avril 1575
  • (Antoine Chupin; Mathieu Beroald) - Sus la requeste d'iceluy tendante à luy permettre l'impression d'ung livre intitulé Chronica temporum, par Beroald, arresté qu'on en communique avec m. de Beze. Au reste, qu'on leur face tousjours bailler des moindres livres pour le Conseil et des grandz comme on advisera lors que les requestes se presenteront.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 66) [-]

_

12 avril 1575
  • (Henry Estienne; Mathieu Beroald; Imprimeurs) - Sus les livres dernierement presentés par eulx, estant raporté l'advis de m. de Beze qui les a veus, arresté qu'on leur permet de les imprimer à la charge qu'ilz en donnent à Messrs comme aussy on leur a commandé ny de mettre le nom des aultres villes en ce qui sera icy imprimé. Totesfois, sus leur remonstrances que ce qu'ilz impriment est pour les marchandz de la ville de Lyon et prient leur permettre mettre led. nom, arresté qu'on le dissimule pour tous livres hormis ceux de la religion.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 69) [-]

_

12 avril 1575
  • (Antoine Chupin) - Accordé, sur l'advis de Beze, avec les mêmes clauses que pour Henry Estienne.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 69) [-]

_

14 avril 1575
  • (Baptiste Pinereul) - A requis luy permettre d'imprimer les livres suyvans qu'il a presenté, à scavoir: Commentarii in constitutiones regies; item, Tractatus de Chirographorum et codularum recognitione; item, Tractatus de literis obligatoriis. Arresté qu'on le luy acorde.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 70) [-]

_

21 avril 1575
  • (Eustace Vignon) - Nouveau Testament latin, avec ses annotations et De Camerarius. Accordé, après avoir eté vu par Beze.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 72v°) [-]

_

21 avril 1575
  • (Jacob Stoer) - Opuscules de Plutarque. Accordé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 72v°) [-]

_

21 avril 1575
  • (François Ottoman) - Sus ce qu'il a faict prier luy permettre l'impression d'une replique qu'il a faict faire soubz certain nom supposé à la response faicte contre son livre inscript: Franco Gallia, arresté qu'on le permette après qu'on aura heu le raport de mr de Beze et mr Daneau, qu'on dit l'avoir veu.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 79v°) [-]

_

05 mai 1575
  • (Pierre Tredehan) - A presenté requeste afin que luy permettre de faire imprimer la translation de Virgile, en vers heroiques, qu'il a composee et traduictz. Arresté qu'on le face veoir.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 82) [-]
10 mai 1575
  • Accordé sur le rapport de Beze
(A.E.G., R.C. 70, fol. 84v°) [-]

_

09 mai 1575
  • (N. Etienne Chapeau Rouge) - Le 9e dud. moys, mandé au tresorier de delivrer aud. Chapeau Rouge, por vente de dix rames papier à louer, à 26 s. la rame, 21 ff., 8 s.
(A.E.G., Finances O7, fol. 93v°) [-]

_

02 juin 1575
  • (Toussaintz Du Crest, medecin) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer ung livre par luy composé, intitulé Vera de Arthritide assertio eiusque curandae methodus. Arresté qu'on luy oultroie sa requeste.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 100v°) [-]

_

06 juin 1575
  • (Abel Riveri) - Detenu pou avoir imprimé la Vie de la royne mere de France, pleine de detractions, sans congé de la Seigneurie, sus certains exemplaires qui s'en vendoient icy publiquement sans reprehension, recognoissant sa faulte, a esté arresté qu'on le libere moyennant submission de se representer totesfois et quantes, et quant auxd. livres qu'on les retienne.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 103v°) [-]

_

07 juin 1575
  • (Abel Riveri) - Estant proposé que led. Riveri requist hyer, à la Chambre de Comptes, de luy rendre ses livres, parce qu'il a marchand en main pour les transporter en Flandres ou Angleterre. Arresté qu'on les luy rende.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 110v°) [-]

_

13 juin 1575
  • (Eustace Vignon) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer le reste de la derniere hystoire de France, presentant à Messrs la 3e qu'il a imprimé par leur permission, à savoir pour chacun d'iceulx ung et pour la bibliotheque. Arresté qu'on le luy permet après qu'il aura esté veu par aucuns des ministres.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 108?) [-]

_

05 juillet 1575
  • (François Hottoman) - A faict presenter ung nouveau livre par luy dressé pour dupliquer à la replique faicte sus son livre De Matagonibus. A esté arresté qu'on le face veoir à messrs Perrot et Pinault, ministre.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 119) [-]

_

07 juillet 1575
  • (François Hottoman) - Estant veu le dernier livre dud. Ottoman par M. Perrot et Pinault, qui y trouvent quelques corrections à faire, a esté arresté qu'on luy permet de l'imprimer selon l'advis desd. ministres.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 120) [-]

_

12 juillet 1575
  • (Abel Riveri) - Instruction et prattique de Justice de Savoye; Epistre consolatoire aux fideles de Flandres escrite par ung ministre de la parolle de Dieu. A esté arresté quant au premier que mr Colladon le voye et mr Perrot, l'aultre.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 123) [-]

_

18 juillet 1575
  • (Abel Riveri) - Estant veu par quelques ministres la consolation dediee aux fideles de France et estant trouvee bonne, sauf quelques petites corrections notees par mr Perrot, arresté qu'on luy permette de l'imprimer.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 126) [-]

_

29 juillet 1575
  • (Jaques Darbille; Almanachs) - A esté renvoyé du consistoire pour avoir donné au bally Potier ung almanach papiste et plein de festes et predictions, combien qu'il soit defendu d'en tenir ny vendre. A esté arresté qu'on luy en fasse remonstrances, combien que Messrs trouvent qu'il a esté apelé pour chose assés legiere.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 130v°) [-]

_

08 août 1575
  • (Lambert Daneau) - A faict requerir luy permettre de faire imprimer ung livre qu'il a composé pour responce à ung aultre de Carpentier. Arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 133v°) [-]

_

09 septembre 1575
  • (Abel Riveri) - A presenté certain Coq à l'asne en rithme afin d'avoir permission de l'imprimer, ce que, après avoir esté veu, luy a esté acordé à la charge qu'il ne soit point crié par ville et qu'on ne mette le lieu où il aura esté faict.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 150) [-]

_

11 octobre 1575
  • (Baptiste Pinereul) - Certains dictionnaire. Accordé.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 163) [-]

_

18 octobre 1575
  • (Jean de Laon) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer plusieurs petis poetes dont il baille catalogue. D'aultant qu'en iceluy y en a plusieurs lascifz, arresté qu'on en communique aux srs ministres.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 164v°) [-]

_

20 octobre 1575
  • (Jean de Laon) - Sur la requeste dud. de Laon, estant leu l'advis des ministres au pied d'icelle et suyvant iceluy, arresté qu'on luy permet d'imprimer lesd. livres pourveu qu'en Plaute et Terence ne soit point mis le nom de Geneve, et à la charge d'en donner à chascun des srs.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 165) [-]

_

21 octobre 1575
  • (Gentillet) - A faict presenter certaine responce qu'il a faicte au livre de Machiavelli, laquelle comme on atteste, a esté veue par m. de Beze. A esté arresté qu'on luy permette de l'imprimer suyvant sa requeste.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 166) [-]

_

17 novembre 1575
  • (Baptiste Pinereul) - La Maison rustique; ung Traicté de la vie et mort excellent, comme à esté veu par M. Perrot; une epistre du prince de Condé au duc Casimir. Arresté qu'on le luy permette en faisant une preface aud. Traicté de la mort.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 178v°) [-]

_

24 novembre 1575
  • (Abel Riveri) - A presenté requeste tendante à luy permettre de jouir du privilege à luy cy-devant acordé tochant l'impression des pseaumes avec les prieres de m. Martir, nonobstant l'opposition de certains libraires pour leur interestz particulier. A esté arresté qu'on luy oultroie sa requeste.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 182v°) [-]

_

28 novembre 1575
  • (Eustace Vignon) - Divi Augustini de haeresibus Lamberti Danaei opera emendatus et commentariis illustratus. Arresté qu'on le face veoir à m. Perrot.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 184) [-]

_

1er décembre 1575
  • (Lambert Daneau) - Sus ce qu'il a presenté certains livres comme la Philosophie chrestienne et le livre de St Augustin par luy commenté, ayans esté veus par mr Perrot qui est d'advis de permettre l'impression, estant à luy d'en respondre de son faict, arresté qu'on luy permet de le faire imprimer ascavoir celuy de philosophie par Comelin et l'aultre par Eustace Vignon.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 186) [-]

_

27 décembre 1575
  • (Abel Riveri) - A presenté requeste tendante à luy augmenter, oultre son privilege des pseaumes de David avec les prieres de m. Martir, quelques unes de Marlorat qu'il a trouvé, par advis de bons personages, estre propres. Arresté qu'on en ayt advis.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 197) [-]

_

27 décembre 1575
  • (Gentillet) - Ayant representé la Declaration de la protestation de mr le duc d'Alençon et icelle ayant esté veue par m. de Beze, arresté qu'on permet de la faire imprimer sans mettre le lieu de l'impression ny de l'imprimeur.
(A.E.G., R.C. 70, fol. 197) [-]

1576

03 janvier 1576
  • (François Ottoman; Medecins) - Sus ce qu'il s'est plainct de certain libel diffamatoire qu'il dict luy avoir esté adressé soubz son nom par le chassemarce, qui est chose de pernicieuse consequence, arresté qu'on apelle les medecins qu'on dict en estre aucteurs pour iceulx ouyr et adviser.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 02) [-]

_

05 janvier 1576
  • (François Ottoman) - Ont esté appellez spectables Aubert, Fenotte, Toussaintz et Samson, medecins, et après avoir esté ouys sus les lettres escrites de leur consentement à m. Ottoman, qui avoient esté envoiees par Textor, en Allemaigne, et s'estans excusés et remonstré les causes qui les ont meus à ce faire, notamment parce que les lettres dud. Textor portoient qu'on d'heust adresser la responce aud. sr Ottoman, led. sr Aubertt s'est excusé n'y avoir donné consentement. Là-dessus, Messrs, trouvans les fassons de faire mauvaises, ont arresté de leur en faire bonnes remonstrances, comme elles leur ont esté faictes presentement, combien qu'à la rigueur, ilz eussent merité punition.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 04) [-]

_

06 janvier 1576
  • (Joseph Du Chesne, sr de La Violete; Antoine Fenot, medecin) - A presenté requeste tendante à luy faire reparer son honneur par led. Fenote et ses adherens, auquel il a esté grandement grevé par ung libel diffamatoire mis en lumiere par led. Fenot contre les defenses à luy faictes de la part de la Seigneurie et au mespris de la promesse qu'il avoit faicte devant les ministres de se deporter de telle maniere de faire, luy estant impossible de supporter telz blasmes controuvés, lesquelz luy pourroient causer grand opprobe partout où il se pourroit trouver, estant homme de bien et d'honneur, et dont il tacheroit d'avoir sa raison par aultres moyens, n'estoit la confiance qu'il a [de] l'equité et justice de Messeigneurs. Estant ouy led. Fenote et après avoir presté serment que c'est contre son vouloir et consentement que la feuille dud. libelle ou partie d'iceluy a esté imprimee et nonobstant ses excuses, a esté ordonné et arresté que led. Fenote doyve escrire une epistre de palinodie et desaveu de l'impression dud. libelle y remonstrant le tort à luy faicte par l'imprimeur d'abuser ainsy de son nom, laquelle epistre il ayt à presenter à mesd. Srs dans quinze jours prochains, pour veoir icelle sera jouxte l'intension à peine de l'indignation de mesd. Srs, pour estre, puys après, icelle epistre imprimee, afin que chacun apprenne d'obeir et se contenir selon l'ordre et bonne police, lequel arrest, estant declaré auxd. parties, led. Fenote a promys d'y obeir.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 05) [-]

_

26 janvier 1576
  • (Jean-Antoine Fenot) - A esté icy presentee l'epistre dud. Fenote par luy remise à m. le premier syndique, telle que s'ensuit: "Dederam typographo cuidam Lugdunensi libellum quendam meum ut imprimeretur, quem quoniam multis innotuebatur erroribus, praecipue vero ob eius vitiatam inscriptionem, statim revocavimus primo folio vix completo, et ergo videtis folium illud impressum apud Bartolomeum Honoratum scito me non agnoscere illam inscriptionem, a legitima enim mea plurimum evariat. Ilare volebam nescius ne esse. Vale." Arresté, si le sr de La Violete le solicite, qu'on la face imprimer avec la date.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 15v°) [-]

_

16 février 1576
  • (Eustace Vignon) - Articuli de coena domini par Lambert Daneau. Accordé après examen par Beze.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 26v°) [-]

_

20 février 1576
  • (François Ottoman) - Sus ce qu'il faict requerir son livre De Franco-Gallia, cy-devant permis, avec quelques augmentations, qui a esté veu par m. de Beze, a esté arresté qu'on le luy acorde.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 29) [-]

_

20 février 1576
  • (Eustace Vignon) - Theodori presbiteri thotensis de haeresibus, traduit par Theodore de Beze, de grec en latin. Accordé.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 29) [-]

_

21 février 1576
  • (Imprimeurs; Abel Riveri) - Ont presenté requeste tendante à leur oultroier copie des requestes dud. Riveri et du privilege qui luy a esté acordé pour sus iceluy remonstrer leur droict à la Seigneurie. Après ce, ont esté ouys mrs de Beze et Pinault, ministres, prians y adviser parce que l'impression des pseaumes avec les prieres ne sera de grande edification, au contraire, pourroit attirer, avec le temps, de l'abus. Arresté qu'on y advise à la Chambre des Comptes et au reste, suyvant l'advis des ministres, arresté que cy-après estant question de telz livres importans, que estans veus particulierement par aucun d'entre eulx, il soit raporté à tote la compagnie.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 30) [-]

_

28 février 1576
  • (Jean Le Royer) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer les pseaumes de la musique de Godimel, en quatre et six parties, et aussy quelques chançons spirituelles sus la musique d'Orlande, et finallement des exemplaires en lettre françoise. A esté arresté qu'on luy acorde l'impression desd. pseaumes et exemplaires, et quant aux chançons, qu'on voye premierement la lettre.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 34) [-]

_

février 1576
"Magniffiques et très honnorez Seigneurs, suyvant le commandement qu'il vous pleust de me faire de vous faire apparoir l'interest que je pretens suyvant ung privilege, par voz benignes graces, à moy ottroyé.
Premierement, je remonstre qu'il y a environ ung an que je suys après la poursuitte dudict privilege et que j'y auroys beaucoup employé de temps comme il s'appert par les journees que j'en ay perdues, ce qui ne s'est faict sans grandz despens.
En après, que pour poursuyvre et achever led. labeur, j'aurois emprunté quarante escus à la cense de noz très honnorez seigneurs et superieurs, de quoy ma mere et mon beau-pere sont chargez comme moy.
En après, que j'aurois faict grandz frais à la poursuitte du papier qu'il me faut pour faire ung tel œuvre, car je suis allé tout exprès au lieu où se faict le papier, là où j'ay vacqué quelques journees et n'ay ce faict sans despens. Et aussi, que j'aurois promis au papetier le recompenser des frais qu'il y feroit plus qu'à faire l'aultre papier, car il y a mis du temps d'avantage, et faut que pour mardy ou mecredy de ceste semaine je luy baille six-vingtz florins , ce qui n'est qu'environ la moytié de l'argent qu'il luy faut et cas advenant que je fusse contraint de le luy laisser le tout, me retourneroit à dommage, car il ne voudroit rien perdre et ceux qui le voudroyent achepter ne le voudroyent tant achepter qu'il couste. Et encores, sachant qu'il auroit esté faict à l'intention pour laquelle il a esté faict, car je n'ay nul moyen de le mettre en besougne si ce n'est par ce moyen là.
En après, touchant les fontes que j'ay faict faire, elles me reviendront à beaucoup, car j'ay faict faire exprès la plus grande partie de la matiere qu'il faut pour faire telles fontes, car il faut que la matiere soit forte, à cause que ce sont petites lettres, ce qui me couste pour un denier deux, comme le fondeur en pourra tesmoigner et ay aussi achepté ung quintal de matiere du sire Zacharie Durant qui m'a cousté douze livres, dix solz de Roy et, cas advenant qu'il me fallust deffaire de ladicte fonte, cella seroit ma ruyne, car elle coustera beaucoup et ay desjà baillé bonne somme d'argent aud. fondeur. En oultre, lad. fonte ne peut servir à d'aultres, d'autant que leur hauteur et la mienne sont differentes, et si j'estois contrainct de la vendre, il ne se trouveroit personne qui la voulust achepter pour matiere qui ne viendroit que dix ou douze francz, qui vient bien à six-vingtz florins, ce qui me viendroit à grand prejudice et ruine. Et d'aultant que ce sont petites lettres, je ne m'en pourrois servir à aultre chose qu'à cela, dont il est question, car si ce n'estoit pour faire cella, qui est une chose de quoy on se deffaict du jour au lendemain, il ne m'eust pas fallu entreprendre telle chose, car je suis trop petit compagnon.
En après, le principal interest que j'y pretens, c'est quelque proffict et benediction que je pretendois d'ung tel benefice par voz Excellences à moy si benignement ottroyé, afin que par icelluy bien, j'eusse le moyen de me sortir de quelques debtes où je suys, par le moyen d'une imprimerie que j'ay achepté il y a environ cinq ans, qui me couste environ de six centz florins et en suis encores redevable environ troys centz, de laquelle imprimerie j'ay payé l'interest de l'argent jusques à present, sauf quelque partie de laditte somme que j'ay baillé à monsr le Dauphin Chappeau Rouge, estant par luy sollicité samedy dernier. Et aussy pour pouvoir rendre, tant à ma mere que mon beau-pere, l'assistance que j'ay receu d'eulx et mesmes l'argent qu'ilz ont payé por moy, comme il se pourra voir à cause de l'emprisonement où je fus par le seigneur Daulphin.
Vous priant avoir pitié de moy et me vouloir garder et garentir, ce que de voz benignes graces il vous a pleu me donner, consideré mesmement que je suis vostre povre et très humble citoyen, filz de maistre imprimeur, et qu'il ny a aucun des autres imprimeurs qui ne soit de dehors. Joinct que si je suis, par voz benignitez, maintenu au privilege que m'avez donné, ce me sera une perpetuelle semonce de mieulx faire et de faire recommander, par mon travail, vostre bien faict envers moy.
[Au dos] Requeste de Abel Ryvery, afin que le privilege à luy ottroyé de imprimer les prieres de martyr sur les psalmes luy soit gardé."
(A.E.G., R.R. Imprimerie / février 1576) [-]

_

13 mars 1576
  • (Epistres de mr Calvin; Charles Perrot) - A esté proposé qu'on a aperceu qu'à l'impression desd. Espistres, y en a esté inseree une taxant ceulx de ceste ville de legiereté et aultres aussy, etc. Arresté qu'on le voye pour le luy remonstrer.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 40) [-]

_

16 mars 1576
  • (Lambert Daneau, ministre) - A presenté ung livre composé et dedié à la Seigneurie, touchant les heresies. Arresté qu'on luy donne dix escus de present, ce que luy estant declairé, il a remercié Messrs, les priant d'accepter sa bonne volonté sans aultre don.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 42) [-]

_

29 mars 1576
  • (Abel Rivery) - Sur la requeste dud. Rivery du… de… tendant à luy faire jouyr du privilege qui luy a esté oultroyé d'imprimer les prieres  de sp. Pierre Martyr sur les pseaumes avec iceux, estant ouy le raport des srs de la Chambre qui ont ouy les autres imprimeurs qui s'y opposent, arresté qu'il jouyra dud. privilege dès les datte d'iceluy et trois ans après, neantmoins que au lieu des prieres dud. Martyr, il imprimera celles de Marlorat, comme elles ont esté cy-devant imprimees par Honorat avec les psalmes.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 48v°) [-]

_

28 mai 1576
  • (Paix de France; Jean Comer) - A requis luy permettre de pouvoir faire imprimer les articles de la paix sus ceulx qui ont esté aportés imprimés de Lyon, où ilz furent publiés. A esté arresté qu'on luy acorde.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 74) [-]

_

04 juin 1576
  • (Antoine Fenote, medecin italien) - Detenu sus certaine lettre qu'on a recouvré de Lyon, laquelle il avoit escrite à ung imprimeur de là, pretendant que c'eust esté contre le serment par luy presté d'avoir donné charge d'imprimer le livre qu'il a composé contre le sr de La Violete, despuis la defense qui luy en avoit esté faicte, ayant esté veue lad. lettre et l'arrest dernier par lequel apert qu'il n'a presté le serment, sinon sus led. livre ou partie d'iceluy et ainsy qu'il ne peult estre convaincu de parjurer, a esté arresté qu'on l'elargisse des prisons sans aultre procedure.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 77v°) [-]

_

04 juin 1576
  • (Ordonnaces ecclesiastiques; Claude Gallatin; Michel Varro, secretaires) - Sur ce qu'ilz ont requis leur donner la coppie des Ordonnances ecclesiastiques pour les remettre à tel imprimeur qu'ilz adviseront, arresté qu'on leur accorde leur requeste.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 78) [-]

_

11 juin 1576
  • (Urbain Chauveton; Eglise de Beaune) - Aucuns de la ville de Beaune ont presenté requeste tendante à ordonner que Henry Estienne leur lachera led. Chauveton pour servir au ministere de lad. eglise de Beaune, nonobstant qu'il luy soit adstrainct par contract et par serment de luy servir de correcteur en l'imprimerie. A esté arresté, estant ouy led. Estienne ne consentant, que Messrs les syndiques les appoientent.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 81v°) [-]

_

12 juin 1576
  • (Urbain Chauveton; Eglise de Beaune) - Sus le different entre les parties, icelles ayans esté ouyes le jour d'hyer et encor presentement, d'aultant que l'eglise de Dieu est a preferer au service d'ung particulier, arresté, nonobstant la promesse faicte par led. Chauveton aud. Estienne, de laquelle en tant que de besoing on le releve, sans interestz, on le dispense de servir à lade eglise s'il y est legitimement appellé, ayant mesmes esgard à ce que led. Chauveton à cy-devant presenté ung aultre correcteur aud. Estienne pour servir en sa place, lequel il n'a voulu accepter comme led. Chauveton luy a nyé.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 83) [-]

_

14 juin 1576
  • (Baptiste Pinereul) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer les pseaumes avec rithme et prose, et les prieres, suyvant la permission qui luy en fust acordee l'an 1569, au contenu de l'arrest qu'il produict, lequel il n'a pas executé pour raison des pestes. D'aultant qu'on la permis à Riveri avec privilege, arresté qu'on le luy refuse, sinon qu'il les imprime sans prieres.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 84) [-]

_

28 juin 1576
  • (Lambert Daneau) - Tractatus de Antichristo, presenté pour être imprimé par Vignon. Arresté de le faire voir aux ministres.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 89v°) [-]

_

29 juin 1576
  • (Ordonnances de l'Eschole) - Ont esté presentees, reveues par les ministres, et arresté qu'on les imprime avec les ecclesiastiques.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 90v°) [-]

_

07 août 1576
  • (Jean Bergeon) - Histoire des Helvetiens en françois, composee par mr Simlerus, ministre à Zurich; quelques discours et conferences touchant la paix entre le Roy et monsr d'Alençon, au moys de may. Arresté qu'on luy oultroie le premier et qu'on voye le reste.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 100v°?) [-]

_

13 août 1576
  • (Jean Bergeon) - Sus sa derniere requeste tendante à luy permettre l'impression de certains articles concernans la paix et le pourparler avant iceux, a esté arresté qu'on luy oultroie sa requeste ayant esté veus et en ayant esté parlé au sr Lifort.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 112v°) [-]

_

28 août 1576
  • (Innocent Gentilet) - A faict presenter requeste tendante à luy permettre de faire imprimer la Prattique du droit civil de Jean.-Pierre de Ferrerys, avec quelques corrections qu'il y faict. Arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 119) [-]

_

30 août 1576
  • (Jacob Stoer) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer l'Histoire de France composee par Bernard Girard. Arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 119v°) [-]

_

19 septembre 1576
  • (Antoine Fenote) - Estant proposé que led. Fenote a faict imprimer à Basle le livre duquel on luy a faict cy-devant defenses et pour lequel il a esté cy-devant prisonier, par lequel il blasme monsr de Beze, mr Ottoman et aultres, et notamment mr le syndique Roset, qui luy avoit faict les defenses, au nom de la Seigneurie, par le moyen du vers suyvant: "Rosetique trucis ne verrare minas", arresté pour la conséquence qu'on s'en pleigne à Messrs de Basle.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 128v°) [-]

_

15 octobre 1576
  • (Eustace Vignon) - Ethices christianae par M. Daneau. Arresté qu'on le face veoir aux ministres.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 139) [-]

_

18 octobre 1576
  • (Lambert Daneau) - Ayant ci-devant presenté un livre intitulé Ethice christiana pour imprimer, lequel ayant esté presenté aux ministres pour le veoir, ilz ont fait responce qu'il pour en repondre. Arresté qu'on le presente à leur compagnie pour commettre quelqu'un d'eux pour le voir.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 140v°) [-]

_

29 octobre 1576
  • (Perrot) - A esté proposé que led. Perrot veut faire imprimer un sommaire des psalmes qu'il a faict en langage italien pour le dedier à la Seigneurie de Venise, lequel a esté veu et approuvé par monsr Perrot, son cousin, et approuvé par monsr de Beze. Arresté qu'on luy permet.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 146) [-]

_

1er novembre 1576
  • (Lambert Daneau) - Arresté, estant ouy l'advis des ministres, mesmes que m. Perrot et m. Goulard l'ont veu, oultre m. de Beze, qu'on luy permette de l'imprimer.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 148) [-]

_

08 novembre 1576
  • (Claude Juge) - Bodin, De republica, en françoys. Arresté qu'on le permet à la charge qu'il soit reveu par monsr Goulart, ministre.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 153v°) [-]

_

08 novembre 1576
  • (Jacob Stoer) - Œuvres de Jean Fernel, docteur en medecine. Accordé.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 166v°) [-]

_

14 décembre 1576
  • (Remonstrance aux Estatz de France) - Estant icy veu ung petit livret imprimé à Paris pour estre presenté aux Estatz, qui est une œuvre bien faicte et qui peult beaucoup profiter, a esté arresté qu'on permette de l'imprimer en ceste ville, à la requeste de monsr de Beze.
(A.E.G., R.C. 71, fol. 172v°) [-]

1577

24 janvier 1577
[Mathieu Griffon et Alexandre Grandier sont convoqués dans l'affaire opposant Anthonello Archediacono et sa femme pour mauvais ménage, pour avoir écrit des lettres en France ? Archediacono est emprisonné, et Griffon et Grandier reçoivent les remontrances accoutumées].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 4v°-5) [-]

_

28 janvier 1577
  • (Eustace Vignon) - Arriani historici etque philosophi epistolae graecae ad Adrianum Trajanum imperatorem romanum, Ponti Euxini et maris Eritrei periplum complectentes nunc primum latine redditae, une cum scoliis accurataque Pontini et Eritrei maris regionis atque regni gestis, necnon Danubii descriptione. Le Miroir de l'Eglise composé par M. Bertrand de Loque. Accordé.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 13v°) [-]

_

14 mars 1577
[Aimon Michallet et sa femme Suzanne comparaissent pour mauvais ménage ? remontrances et excomunnication de Suzanne].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 20v°) [-]

_

28 mars 1577
  • (Claude Juge) - Guerres d'Italie de Guichardin, nouvellement traduict en françois; Œuvres de Plutarque; Memoires de France soubz Henry troisiesme. Arresté qu'on luy acorde les deux premiers et quant à l'aultre, qu'il soit veu par le sr Varro, consellier.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 43v°) [-]

_

02 avril 1577
[Marc Alexandre et sa femme Guillermette sont convoqué pour mauvais ménage ? remontrances].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 33v°) [-]

_

22 avril 1577
  • (Responce de mr le Landgrave de Hesse au Roy) - A esté presentee la responce qu'a faicte à l'ambassadeur du Roy le Landgrave de Hessen, qui a esté veue par m. de Beze, et est fort bien faicte. A esté arresté qu'on permet de l'imprimer.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 56v°) [-]

_

09 mai 1577
  • "Henry Estienne a comparu au consistoyre, auquel il a esté appellé por avoyr permis d'estre chez luy imprymé une certayne espitre à la louange du pape, notamment en ce qu'il est dict par ledte espitre que le pape est grand vicayre de Dieu. Dont ledt Estienne a confessé avoyr imprimé ou faict imprimer ladte espitre et qu'en cela il ne pensoy fayre mal, toutesfoys que par cy-après il s'en gardera. Advis que le tout soyt renvoyé à noz srs et superieurs por les prier de prouvoyr de remede à telle impression, mesmes qu'il leur playze donner ordre à ce que ces choses profanes ne soyt imprimees en ceste cité et sur le tout provoyr comme prudente prudences sera trouvé expedient. Mesmes a esté remonstré audt Estienne de tacher à reavoyr ce que de ladte espitre a esté vendu et renvoyé por paix."
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 47v°) [-]

_

10 mai 1577
  • (Henry Estienne) - A esté renvoié du consistoire pour avoir faict imprimer sans licence certaines Epistres selectes de Cicero avec une ancienne epistre à ung pape, par laquelle l'auctheur d'icelle l'apelle "Vicaire de Jesus-Christ" et aultres impietés. A esté arresté, iceluy ouy disant l'avoir faict par mesgarde, que grandes remonstrances luy soient faictes et luy soit enjoinct de refaire lad. epistre aux faultes susdes.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 67v°) [-]

_

23 mai 1577
  • (Eglises françoises; Apologie) - Sur ce qu'ilz demandent permission de pouvoir faire imprimer une apologie qu'ilz ont dressé contre la proposite de l'ambassadeur du Roy aux princes d'Allemaigne, arresté qu'on le leur permet.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 73v°) [-]

_

30 mai 1577
  • (Eustace Vignon) - Commentaires de Calvin sur la premiere espitre à Timothee, vus par M. Perrot. Accordé.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 76) [-]

_

04 août 1577
  • "N. Estienne Chapeaurouge, par son testament receu par qui dessus [Pattru], desjà le 4e juin 1577, a donné et legué aux povres de l'Hospital vingt escus d'or sol et semblable somme de vingt escus au College, et a institué ses enfans heritiers, qui sont Aymé et Estienne Chapeaurouge."
(A.E.G., Archives hospitalières Dd1, fol. 20) [-]

_

13 juin 1577
  • (Claude Juge) - A faict presenter requeste tendante à luy permette de faire imprimer les Memoires de ce qui a esté traicté par le Tiers-Estat de Blois, à ceste derniere convocation d'Estatz. A esté arresté qu'on luy acorde soulz les corrections notees par m. de Beze, qui l'a veu.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 81v°) [-]

_

25 juin 1577
  • (Imprimeurs) - Ont presenté requeste tendante à leur donner la mesme permission qui leur a esté cy-devant accordee, touchant l'impression des livres comme sont de grammaire, rhetorique, philiosophie, histoire ou de droict, ou de poesie, sauf les lascifz qui sont defendus, et ce, pour eviter que Messrs n'en soient tous les jours importumés et que pendant qu'ilz attendant response, ils ne soient aux interestz des compagnons. A esté arresté qu'on se tient aux ordonnances et neantmoings, quand ilz vouldront imprimer quelque livre, qu'ilz le communiquent premierement à la classe des ministres, qui en donnera advis à la Seigneurie.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 87v°) [-]

_

25 juin 1577
  • [Imprimeurs] - Ont encor presenté une aultre requeste tendante à commander au sr lieutenant de mander quelcun aux imprimeries pour publier les ordonances sus icelles, lesquelles ne sont bien observees, notamment en deux articles, et au reste, deputer des srs superintendans sur l'impression pour vuider les differens qui peuvent survenir en icelle. A esté arresté qu'on les renvoie à la Chambre de Comptes.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 88) [-]

_

08 juillet 1577
  • (N. Claude Juge) - A presenté requeste tendante à luy permettre de faire exposer en vente en ceste ville et aillieurs le livre intitulé Verborum latinorum cum graecis gallicisque conjonctorum commentarii et les Opuscules de Plutarque, avec inhibitions et defenses à totes personnes de quelque estat et qualité qu'ilz soient de les imprimer ou faire imprimer. Arresté qu'on luy oultroie sa requeste avec privilege pour quatre ans.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 93) [-]

_

11 juillet 1577
[Aimon Michallet et sa femme Suzanne encore convoqués pour mauvais ménage ? remontrances].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 69) [-]

_

11 juillet 1577
[Marie, femme d'Etienne Des Prés, Jean de La Potolle et Marie, femme de Nicolas Des Portes sont convoqués "pour opinion", à savoir s'il est vrai que Jean de La Potolle aurait, entre autre, proposé à la femme de Nicolas Des Portes une bague en échange de quelques faveurs et s'il n'aurait pas "baizé" la femme d'Etienne Des Prés, comme le dit la rumeur ? remontrances générales].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 70-70v°) [-]

_

18 juillet 1577
  • (Eustace Vignon) - Cours de droict civil en divers volumes, avec les revisions, corrections et annotations marginales de gens savans. Accordé.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 98) [-]

_

22 août 1577
[Pierre Chouët et une dizaine d'autres convoqués pour avoir joué au jeu de passe-passe, à Lancy ? remontrances].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 87-87v°) [-]

_

27 août 1577
[Gabrielles Des Planches, femme de Jacques Chouët comparaît pour mauvais ménage? renvoyée au lendemain pour remontrances].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 90) [-]

_

29 août 1577
[Gabriel Challiot et Pernette Revilliod, sa femme, convoqués pour mauvais ménage ? réconciliation].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 92v°) [-]

_

03 septembre 1577
  • Estant presenté ung discours des causes qui ont meu le roy de Navarre à prendre les armes que m. de Beze trouve estre bien faict, a esté arresté qu'on permet de l'imprimer après qu'il aura encor esté reveu par le sr Roset.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 119v°) [-]

_

10 septembre 1577
  • (Jacob Stoer) - Le siege de Jacopolis et du Broage. Accordé.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 123v°) [-]

_

10 septembre 1577
  • (Claude Juge) - Ayant faict imprimer la Declaration qu'a faicte le roy de Navarre des cause pour lesquelles il a prins les armes, combien qu'on heust dernierement ordoné de la surçoier, a esté arresté qu'on luy defende d'en point vendre en ceste ville.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 126v°) [-]

_

11 novembre 1577
  • (Claude Juge) - Sommaire des causes qui ont meu les Estatz de Flandres de prendre les armes contre domp Jehan d'Autriche, vu par le syndic Varro. Accordé.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 149) [-]

_

11 novembre 1577
  • (Jean de Lery) - Sur ce qu'il requiert de luy permettre l'impression de l'Histoire de l'Amerique, a esté arresté qu'elle soit veue par le sr Varro.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 149) [-]

_

14 novembre 1577
[Abel Rivery comparaît pour "s'être accointé de sa femme apprès son adultere commis avecq Michelle Collomb, de Troinex, mesmes a despuis esté avecq elle comme/ mari et femme"  renvoyé devant le Conseil face au scandale].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 119-119v°) [-]

_

03 décembre 1577
  • (N. Claude Juge) - A presenté requeste tendante à luy permettre de faire imprimer en [ceste ville] françois l'Histoire de Cornelius Tacitus qu'il a faict traduire à grandz frais et aussy la continuation de l'Histoire de France. A esté arresté qu'on luy acorde sa requeste pour le regard dud. Tacitus, et quant à l'aultre, qu'il soit veu par le sr Varro.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 161) [-]

_

06 décembre 1577
  • (Henry Estienne) - Ayant presenté aultre requeste pour luy permettre l'impression de son livre tochant le Noveau françois, ayant esté veu par m. Varro et aultres, a esté arresté qu'on le luy permet estant corrigé par led. sr Varro.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 162) [-]

_

12 décembre 1577
[Accusation de Jeanne Canet, femme de Jean Desnos, contre son gendre et Avantin Cajus, pour quelques paroles ? non lieu].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 128v°) [-]

_

19 décembre 1577
[Jacques Du Pan, sa femme et Marie, femme de Jean Dalivoz, convoqués pour querelles? remontrances].
(A.E.G., R.Consist., vol. 31, fol. 131v°) [-]

_

26 décembre 1577
  • (Eustace Vignon) - Quarante conseilz en droict donnés par M. Hottoman. Accordé.
(A.E.G., R.C. 72, fol. 170v°) [-]

1578

13 janvier 1578
  • (Anne Colladon) - Presente requeste desirant luy estre prolongé terme à la production des tesmoins, lesquels ayant fait adjourner, neanmoints l'officier auquel la charge avoit esté baillée en auroit adjourné d'autres. Arresté qu'on luy octroye huit jours.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 1) [-]

_

17 janvier 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - Requis ordonner que si ledt Ballard veut suivre son appel contre luy, en vigueur du relief à luy octroyé, que ce soit à la presente seance des premieres apellation et, de là, s'il y a appel d'un costé ou d'autre aux supremes, qu'il soit vuidé à quelque brief jour. Arresté qu'on luy octroye sa requete.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 3) [-]

_

20 janvier 1578
  • (Mr Pierre Chevalier) - Les srs de Beze et Chauve ont prié se proveoir sus ce que le sr Chevalier estant recherché par ung imprimeur de Basle qui faict imprimer le Talmud en juif, contenant plusieurs blasphemes contre nostre Seigneur Jesus-Christ, de quoy, estant advertis par quelques bons personages de Basle qui trouvent telle impression mauvaise, ilz l'ont prié de leur declairer son intention, ce qu'il n'a voulu faire absolument, qui a esté cause qu'ilz en ont donné cest advertissement à Messeigneurs, afin qu'ilz y provoient à ce que le scandale n'advienne. A esté arresté qu'on luy defende d'y aller.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 12v°) [-]

_

24 janvier 1578
  • (Eustache Vignon) - Notae in espistolam ad Galatas Gaspari Oliviani. Vu par M. de Beze. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 21v°) [-]

_

24 janvier 1578
  • (Innocent Gentilet) - A presenté requeste afin de luy permettre d'imprimer ung petit traité contre le pape, tiré des canons des papes. Ayant esté veu par m. de Beze, arresté qu'on luy accorde.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 22) [-]

_

28 janvier 1578
  • (Imprimeurs) - Sus ce qu'ilz se pleignent de ce qu'on leur veult faire faire le guaict en personne, ce qui porte grand prejudice aux maistres imprimeurs, d'aultant que à l'apetit d'ung toute l'imprimerie cesse. A esté arresté qu'on les excuse en y mettant ung homme capable à leur place.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 23) [-]

_

28 janvier 1578
  • (Antoine Depreysat, argentier de madame la mareschalle de d'Ampville et procureur specialement de monsr le mareschal de d'Ampville, contre n. Claude Juge) - Presente requeste le XVIIe janvier 1578, contenant comme mr de Vezines auroit ci-devant engaigé certaines bagues de madame la Mareschalle à monsr le commis du change, lesquelles depuis auroient esté retirées dudt change par n. Claude Juge, ce qu'estant entendu par made dame la Mareschalle, auroit esté depesché ledt Depreysat pour desgaiger lesdes bagues. Lequel se seroit addressé audt Juge pour les rendre, ce que ledt Juge auroit refusé faire, alleguant qu'il luy estoit deu d'autre argent par les eglises. Sus quoy requiert ledt sr Depreysat qu'il plaise à Messieurs [p. 7] faire commandement au sr Juge de rendre lesdes bagues et les mettre entre les mains de hon. Jean Ternaud, en payant les sommes deues par le sr mareschal, avec les interets. Fut arresté que la requeste seroit communicquee à partie pour y respondre le lendemain. Le XXVIIIe jour suyvant, ouye la responce de n. Claude Juge, par laquelle remonstre que les bagues dont est question n'ont esté gaigees par mr le Mareschal mais par mr le prince de Condé qui les avoit receues avec d'autres des srs deputés des pays de Languedoc et Guienne, comme appert par un certificat dudt sr fait à Basle, le 4e fevrier 1575, et pourtant ce seroit audtz srs  princes et deputés de les desgaiger, et pour sa justification, remonstre que ce qu'il a retiré lesdes bagues, a esté faict par le consentement de hon. Estienne Odot, dict Chandor, orfevre du sr prince de Condé, lequel Odot, par le consentement dudt sr prince, les auroit engaigees au sr Vernet, et quant cela ne seroit encor, ledt Juge les pourroit saisir pour ce qu'il luy est deu, attendu que mr le ^Mareschal en a fait son debte propre. Au moyen de quoy requiert ledt Juge estre liberé de la poursuite indeue, avec despens. Le susdt jour, ouye la replicque, se Antoine Depreysat, lequel remonstre lesdes bagues appartenir à monsr le Mareschal, lequel les auroit prestées aux eglises de Languedoc pour servir à la cause, et pourtant ledt sr Mareschal desirant les desgaiger, auroit fait toute diligence pour rendre le capital et interetz, et toutefois le sr Juge, par subtilité, a trouvé moyen de retirer lesdes bagues pour les debtes d'autruy. Par quoy requiert que ledt Juge soit debouté de ses defences avec despendz, dommaiges et interetz. A esté arresté qu'on renvoye.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 6-7) [-]

_

30 janvier 1578
  • (N. Claude Juge contre N. Antoine de Preghat) - Ouy le rapport des srs commis sur le faict des bagues et joyaux engaigés au change par mr de Vezines et retirees dudt change par N. Claude Juge, monstrant seulement procure de Estienne Odot, argentier de mr le Prince de Condé, Messeigneurs ont ordonné que lesdes bagues seront rapportées au change duquel elles n'ont peu estre retirees en vigueur de lade procuration et demeureront audt lieu jusques à ce que le sr de Vezines les en retire ou autre ayant procure suffisante de luy.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 8) [-]

_

31 janvier 1578
  • (N. Claude Juge) - Presente requeste tendant à ce que, en execution de l'arrest contre luy donné, il plaise à Messrs ordonner que les deniers par luy delivrés au sr changeur luy seront rendus avec les dommages, interetz et fraix supportés en livres, à raison de soixante huict solz le sur-sol et soixante six le pistolet. Arresté qu'on se tient à ce qui a esté arresté hier et les deniers seront rendus au suppliant, en mesmes especes, avec les interetz.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 9) [-]

_

02 février 1578
  • (Jaques Du Pan contre n. Pierre Du Villars) - Presente requeste à ce que les tesmoings qu'il produict en la cause qu'il a contre n. Pierre Du Villars soyent ouys et soy adjoustee en leurs depositions, nonobstant les contredictz de sa partie qui pourront alleguer qu'ilz n'ont esté remis dans le temps. Arresté qu'on octroye, au suppliant, sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 10) [-]

_

03 février 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - Sus ce que n. Jean Canal a requis que la cause d'appel qu'il à contre n. Jean Ballard fut vuidée au plus brief que faire se pourroit, a esté assigné samedy prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 11) [-]

_

03-04 février 1578
  • (Me Toussaintz Du Crest, medecin) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression d'un petit commentaire qu'il faict des fiebvres et ung aultre des jours critiques. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 26) [-]

_

04 février 1578
  • (Guillaume de Laymarie, comme tuteur des hoirs [de] feu Martin Rossel, contre Guillaume Bordier, jadis tuteur desdts hoirs) - Presente requeste à ce qu'il plaise à Messrs commettre quelques uns d'entre eux pour ouir et revoir les comptes et articles, les corriger et amender. Arresté qu'on commet les srs Maillet et Chenu pour la chose requise.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 12) [-]

_

06 février 1578
  • (Eustache Vignon) - Estant raporté qu'au livre de m. Olivianus que presenta dernièrement ledit Vignon et qui avoit esté veu par m. de Beze, y a quelques invectives contre les Allemans, specialement nommés en ces termes: "Ô Germani insensati etc.", arresté qu'on defende d'imprimer telles invectives et qu'on les racle.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 28) [-]

_

06 février 1578
[Claude, femme d'Avantin Cajeu, et Marie, femme de Nicolas Dumont, convoqués pour querelle ? remontrances]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 146 ) [-]

_

06 février 1578
[Emery Linotte témoigne en faveur de Jacquème de Fresne, dont le mari volage est parti 7 ans de çà]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 147 ) [-]

_

10 février 1578
  • (Guillaume de Laimarie contre Guillaume Bordier) - Presente requeste remonstrant que paravant auroit esté commis des srs pour voir la remission de quelques comptes avec Guillaume Bordier, requiert que commandement soit fait audt Bordier de se presenter. Ouye la responce de Guillaume Bordier, alleguant d'avoir esté enormement lezé [p.16] en un contract passé du vivant de sa femme et, neanmoins ce, refute accord. Arresté qu'on commet les srs Maillet, Chenu et Varro pour ouir et appointer les parties, sinon rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 15) [-]

_

13 février 1578
[Jérémie Des Planches convoqué pour avoir joué aux cartes avec Ami Chapeaurouge et d'autres ? remontrances].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 148 ) [-]

_

13 février 1578
[Jacques Huguetan et sa femme Simone sont convoqué parce qu'ils veulent partir s'établir à Lyon ? remontrances de ce déporter de ce voyage].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 148v°) [-]

_

13 février 1578
[Suzanne, femme d'Aimon Michallet est  convoquée pour avoir forcé le coffre de son mari, emportés ses affaires et être sortie de la ville à des heures tardives, l'abandonnant ? remontrances et excomunication].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 148v°-149) [-]

_

16 février 1578
  • (Ministres; Eglises d'Allemaigne) - Messrs de Beze et Trembley ont proposé qu'ayant esté escrit tant audit sr de Beze qu'à m. Salvard, du costé d'Allemaigne, qu'il seroit bon de faire quelque impression contre le livre de ces docteurs d'Allemaigne, pour faire apparoir du tort qui est faict en condamnant la doctrine d'icy, lequel livre plusieurs seigneurs, princes et republiques ont refusé de signer, comme m. l'Electeur Palatin, mr le landgrave, ceux de Francfort, Strasbourg, Basle et Montbeliard, et suyvant ce seroient d'advis d'imprimer premierement ung chapitre de la personne de nostre seigneur Jesus-Christ, et de l'ubiquité. Item, le jugement et advis donné par lesd. docteurs d'Allemaigne pour faire valoir leur livre, par lequel ilz dient qu'il ne fault point assembler de synode parce qu'il seroit à craindre qu'il n'y heust plus de refusans que de consentant. Item, une lettre missive de l'ung desd. docteurs à ung aultre qui est copié et souscrite par main de notaire, par laquelle leur malice et desseing est descouvert. Item, faire imprimer certaines theses desjà imprimees à Wirtemberg, touchant ceste matiere, plus un abregé de l'advis donné par l'église de Berne à ceste cy, le tout sans aucunes invectives et sans faire mention des princes. Pour le sixieme, le sr de Beze desireroit faire imprimer une response à ung livre plein de calomnies, faict contre luy et nostre doctrine, adressé à la duchesse de Saxe, par un nommé Serlerquet [sic] et d'aultant que cecy concerne l'honneur et la gloire de Dieu, ilz exhortent Messrs de trouver bon leur advis afin qu'ilz puissent faire l'impression pour l'avoir dans quinze jours, à Francfort, ce qu'ilz offrent faire et le monstrer à Messieurs avant que l'imprimer. A esté arresté qu'on leur permette lesd. impressions.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 29) [-]

_

18 février 1578
  • (Claude Juge) - Responce chrestienne des eglises françoises aux calomnies et renouvellees faussetés de deux apostatz, Mathieu de Launay et Henry Panetiers ? nagueres ministres et maintenant retournés prestres. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 35) [-]

_

18 février 1578
  • (Simon Goulart, ministre de la parole de Dieu, au nom de Jerosme Commelin, contre la vesve du sr Chapeau Rouge) - Presente requeste remontrant que la vesve du sr Chapeaurouge a fait barrer une quantité de livres appartenants à Jerosme Comelin pour une somme de quatorze cens florins dheus à lade vesve. Mais d'autant qu'il y a des creanciers qui la precedent, comme le sr Claude Juge et Antoinette Comelin, vesve d'Antoine Calvin, et que si on procedoit à la verité desdts livres, ils se donneroient à mespris qui seroit une grande perte pour ledt Comelin. Qui fait que le suppliant, ami de Comelin, absent à present, requiert que la vente des livres soit differee jusqu'au retour de la prochaine foire de Francfort et, cependant, les livres soyent mis entre les mains des trois creanciers, pour asseurance, ou en la maison d'un d'iceux, soubs le seau de la Seigneurie, afin que puis après, à faute de paiement, ils soyent vendus au profit desds creanciers. A esté arresté qu'en remettant par le suppliant les livres entre les mains des creanciers pour asseurance de leurs debtes, on sursoye l'expedition d'iceux pour deux mois.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 25) [-]

_

20 février 1578
  • (Sp. Theodore de Beze) - Sur ce qu'il demande commettre quelcun pour voir sa reponse au livre de Selnecerus, à mesure qu'il le fera imprimer. Arresté qu'on se tient à ce qu'il en fera sans autre vision.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 36v°) [-]

_

24 février 1578
  • (Jeanne Vincent contre Berthelemi Vincent) - Presente requeste tendante à pouvoir anticiper l'appel d'une cause qui pend à juger aux supremes appellations. Arresté qu'on assigne aux parties le 6e de mars prochain pour vuider leur appel.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 30) [-]

_

27 février 1578
  • (Jaques Du Puis contre Anne Colladon) - Sur la requeste de Jaques Du Puis, libraire de Paris, contre Anne Colladon, aux fin de la contraindre au paiement des despens esquels elle a esté condamnee à forme des taxes sur ce faites et, en outre, encor au payement des ses autres despens supportés en l'instance contre luy faicte par le sr procureur, veu qu'elle en seroit la cause, pour en avoir adverti ledt procureur general, ensemble de ses interetz et domages qu'il estime 1'000 écus; veu aussi les reponces et raisons alleguees de la part de lade Anne Colladon, avec les sentences donnees entre les parties et ledt sr procureur general, les arretz depuis, sur ce, donnés ceans, le tout bien veu, a esté arresté que lade Anne Colladon soit tenue payer les despens du premier procès principal, comme les escritures et fraix de justice et les despens du second que ledt Du Puis a fait icy, à la sollicitation de lade cause seulement. Mais, quant à ceux de son retour à Paris et de Londres jusques icy, a esté arresté que lade vesve en sera exempté, car il n'estoit besoing que ledt Du Puis y vint pour y avoir procureur, ny moins sera tenue de paier ceux de son retour de Francfort depuis ceste cité à Paris, d'autant qu'il luy convenoit tousjours s'en aller à Paris, lieu de sa demeure, à ses despens et que, comme a remontré lade Colladon, quand ledt Du Puis venoit en ces pais, c'estoit pour ce qu'il avoit affere à cause qu'il faisoit imprimer quelques livres icy et à Lausanne. Et quant aux despens et interetz du dernier procès de l'infraction contre luy faite par ledt sr procureur, attendu que d'iceux ledt Du Puis en a esté debouté et lade vesve liberée, comme appert par arrest donné ceans le 29 apvril 1577, on se tient au contenu dudt arrest.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 34) [-]

_

02 mars 1578
  • (Jacob Stoer) - A presenté requeste à luy permettre d'imprimer ung livre d'ung Poyet, medecin de Montpelier, contre le traicté de mr de la Vyolete, de la cure des arcbusades. D'aultant qu'il y a des invectives mesmes en l'epistre liminaire, a esté arresté qu'on le luy refuse.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 92) [-]

_

06 mars 1578
  • (Noble Jean Ballard contre noble Jean Canal) - Presente requete à ce qu'il plaise à Messeigneurs luy octroyer delay d'un mois pour satisfaire à ce qu'il a esté condamné par sentence, ascavoir de garentir n. Jean Canal à forme de sa demande, sinon qu'iceluy suppliant fit apparoir dans un mois de payement. Arresté qu'on octroye au suppliant quinze jours de delay.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 38) [-]

_

06 mars 1578
  • (Guillaume de Laymarie, tuteur des hoirs de feu Martin Rossel, et Guillaume Bordier) - Presente requeste à ce qu'il plaise à Messeigneurs commettre quelques uns d'entre eux pour corriger et amender la cognoissance des premiers commis. Arresté qu'on commet les srs Fabri, Pictard, Magnin, pour la revision suppliee.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 38) [-]

_

20 mars 1578
[Jacques Du Pan convoqué pour avoir voulu battre sa femme, à tel point qu'elle sauta par la fenêtre. Ce à quoi il répond qu'il n'en est rien, que " voulant prendre quelque cloz hors la fenestre, elle se laissa choir et que cela n'a esté à sa culpe " ? remontrances].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 162) [-]

_

24 mars 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - Presente requete à ce que, suyvant la sentence donnée contre n. Jean Ballard, ledt Ballard soit contraint, sans plus delayer, de l'indemniser et acquiter envers le sr commis au change. Estant sur ce ouye ledt Ballard, demandant communication de la requete, a esté arresté qu'on se tient à la sentence supresme et precedens arrestz.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 47) [-]

_

03 avril 1578
  • (Jeremie Des Planches) - A presenté requeste tendante à luy permettre de faire imprimer ung livre des Herbes, jardins et aultre agriculture. A esté arresté qu'on le luy acorde.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 67) [-]

_

04 avril 1578
  • (Nicolas Le Pelletier, imprimeur) - Presente requeste tendante à estre exempté et faire, et faire faire la garde, attendu sa longue malladie et povreté. Arresté qu'on renvoye le suppliant au capitaine du quartier.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 52) [-]

_

08 avril 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - Presente requete tendante à ce que les sentence et arrestz donnés en sa feveur contre n. Jean Ballard soyent executés d'autant que ledt Ballard tasche de les rendre illusoires par nouveaux procès. A esté arresté qu'on renvoye le suppliant par devant mr le lieutenant, auquel est mandé executer la sentence et arrestz données en faveur dudt n. Canal, nonobstant le delay par luy donné à me Jean Ballard.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 54) [-]

_

17 avril 1578
  • (Noble Jean Ballard contre noble Jean Canal) - Presente requete remontrant que n. Jean Canal, à son insceu, auroit presenté requete et obtenu arrest par lequel estoit mandé mettre la sentence supresme en execution, donnant entendre que ledt suppliant ne vouloit satisfaire à lade sentence par laquelle il estoit admis à faire apparoir des paiemens allegués par luy avoir esté fais, pour quoy faire le suppliant auroit usé de diligence et mesmes auroit voulu s'en tenir au dire dudt Canal, luy deferant sur ce le serment. Requiert estre renvoyé par devant mr le lieutenant pour luy estre fait [p. 56] droict. A esté arresté qu'on commet les srs Fabri et Guaict pour voir le fait et rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 55-56) [-]

_

24 avril 1578
  • (Boniface Morine et consorts comme heritiers de feue Philippe Dimonet, femme en secondes noces de Zacharie Durand, contre Zacharie Durand) - Presente requeste remontrant que Zacharie Durand auroit sollicité Philippe Dimonet, sa femme, à faire testament et luy laisser son bien aux prejudice des enfans du premier lict, sur lequel fait auroit esté plaidé et plusieurs sentence interjectees, et en fin, seroyent les parties condescendues à une prononciation amiable, par laquelle la tierce partie de lade succession estoit adjugée audt Durand, lequel, au lieu d'aquieser à lade prononciation, à distrait, hors ceste ville, tous lesdts biens et se vante que les suppliants n'auront jamais exequution dudt procès. Partant, requiert que ledt Durand soit contraint rapporter ce qu'il a transporté hors ceste ville. A esté arresté qu'on renvoye les suppliants par devant monsr le lieutenant por leur pourveoir comme de raison s'il luy conte du contenu en la requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 58) [-]

_

28 avril 1578
  • (N. Antoine Pellissari contre Mathieu Griphon) - Presente requeste tendante à anticiper l'appel qui pend aux supresmes [appelations] de la cause qu'il a contre Mathieu Griphon. Arresté que l'appel soit anticipé pour demain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 59) [-]

_

1er mai 1578
  • (Spectable Vincent Textor contre n. Michel Varro) - Presente requeste remontrant qu'il auroit, l'an 1564, baillé en depost à spectable Theodore de Beze, certains livres de la nature des oiseaux, lequel auroit puis après esté retiré par Cl. Textor, frere du suppliant, qui les auroit laissés entre les mains de Jean Textor, son frere, qui en s'en allant les laissa entre les mains de n. Michel Varro. Requiert que le coffre auquel sont lesdts livres soit ouvert et lesdts livres luy soyent remis, en baillant par luy caution des les representer. A esté arresté que ledt coffre soit ouvert pour voir si ledt livre y sera. Ce qu'estant, ordonné qu'il sera remis dans le coffre, lequel sera seelé et que ledt sr, n. Varro, n'en vuidera ses mains sans cognoissance de cause.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 61) [-]

_

05 mai 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - Sur le differend entre n. Canal et n. Ballard, les srs commis ont rapporté que ledt n. Canal ayant esté fiancé vers monsr le changeur, pour 400 écus soleil, ledt sr changeur fit lever une maison appartenant audt Ballard et expedier pour 500 écus soleil. Peu après, n. Jean Maillard, caution pour ledt Ballard, vers le recteur du College, pour une debte precedente celle du sr changeur, demande luy estre delivrée la somme de 150 écus soleil, ce qu'entendu par le sr changeur, appelle le sr Canal, et le sr Canal appelle n. Jean Ballard, lequel estant detenu, instant ledt n. Canal debatit la nullité de l'emprisonnement et, enfin, par sentence fut dit que ledt Ballard garentiroit ledt n. Canal, sinon que dans un mois il fit apparoir des paiemens qu'il pretend avoir faitz audt n. Canal, pour la liquidation desquelz ledt Ballard a allegué par devant mr le lieutenant une oblige donnée audt Canal de la somme de 50 écus soleil, et sur ce, deferé serment audt Canal. Arresté qu'on renvoye les parties par devant le sr lieutenant auquel est mandé leur faire justice sur l'execution de la sentence supresme de jour à jour.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 64) [-]

_

23 mai 1578
  • (Boniface Morine contre Zacharie Durand) - Presente requeste tendante à anticiper l'appel dud. cause contre Durand qui pend aux premieres appellations et pour ce, assigner jour aux parties. A esté arresté que la suppliante surçoye jusques à la premiere seance, le premier mardi du prochain mois.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 72) [-]

_

23 mai 1578
  • (Jeanne Vincent, femme de Louis Trembley le jeune, contre Barthelemi Vincent) - Presente requeste tendante à estre relevee de ce qu'elle n'auroit appellé des tortz et griefz à elle inferés par sentence, tant de premiere que seconde instance, au procès qu'elle à contre Barthelemi Vincent, son frere. A esté arresté qu'on laisse les parties en droict.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 72) [-]

_

26 mai 1578
  • (N. Charles de Joinviller, au nom de n. Agnez de Renty, contre spectable Jean Normandie) - Presente requeste tendant anticiper l'appel d'une cause qui pend à juger aux premieres [appelations] contre spectable Jean de Normandie, à qui il a fait prendre, par execution, un cheval qui est remis au logis de l'Escu, pour une debte, laquelle fut assignée à lade dame de Renti sur le prix de la maison de feu spectable Laurent de Normandie, et au refus d'iceluy Jean de Normendie, a esté arresté que l'appel soit anticippé pour mecredi prochain, aux premieres appellations et de là, consecutivement aux suspresmes, s'il y eschet.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 73) [-]

_

27 mai 1578
  • (Eustache Vignon) - Objectiones et responsiones de praecipuis doctrinae christianae capitibus ex operibus Philippi Melancthoni a Christophoro Pezelio excepae et Dialectica methodo tractata atq. illustrata. Accordé, "ayant esté ouy mr de Beze qui l'a vue".
(A.E.G., R.C. 73, fol. 111) [-]

_

27 mai 1578
  • (François Estiene) - Presente requeste remontrant que n. Claude Juge desire l'emploier à une imprimerie qu'il dresse s'il estoit asseuré de n'estre molesté par ses creanciers. Requiert saufconduit. Arresté qu'on commet les srs Guaict et Magistri pour ouir les creanciers et rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 74) [-]

_

27 mai 1578
  • (Guillaume de Laimarie contre François de La Croix) - Presente requeste remontrant comme à raison de l'administration qu'il a heu des biens de feu Anne et Anet Bachon, advenus audt exposant à cause de sa femme, et à Marie, fille de n. François de La Croix, il auroit convenu d'accorder avec ledt de La Croix. Et lors furent calculees les receues et estimé revenir à 1'600 ff., et passé l'accord. Et, d'autant que lors y eut erreur de compte, requiert d'estre remis en l'estat qu'il estoit paravant lade convencion. A esté arresté qu'on commet les srs Fabri, Guaict, por ouir et appointer les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 74) [-]

_

27 mai 1578
  • (Zacharie Durand contre Boniface Morine et consorts) - Presente requeste remontrant que, nonobstant la prononciation faite par les srs commis pour appointer le suppliant avec Boniface Morine, ledt Morine ne cherche que de le tourmenter par nouveau procès qui le contraint à se retirer hors la ville. Requiert luy estre donné saufconduit. A esté arresté que le suppliant accorde avec ses crediteurs.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 75) [-]

_

27 mai 1578
  • (Caterine Colladon contre Jaques Darbillier) - Respondant à la requeste de Jaques d'Arbillier, dit qu'elle luy a baillé quelques cedules qui estoient de l'hoirie de feu François Guerin, son mari, pour recovrer en France. Et jacoit que ledt d'Arbillier ne se fut chargé du peril et risque desdes cedules, toutefois, il est tenu les luy rendre aussy bien qu'il en a rendu à d'autres, desquelz il avoit heu charge. Partant, requiert estre laissée en droict. Arresté qu'on commet les srs Fabri, Guaict, por ouir et appointer les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 75) [-]

_

29 mai 1578
  • (Jacob Stoer) - Pharmacopaea de Laurent Jobert, medecin du roy et professeur en l'université de Montpelier. Arresté qu'on le luy permette après qu'il aura esté veu.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 112) [-]

_

30 mai 1578
  • (Zacharie Durand contre Boniface Morine et consorts) - Presente requeste tendante à estre mis hors des prisons esquelles il est detenu, instant Boniface Morine, sans qu'elle aye eu esgard au saufconduict donné publiquement aux debiteurs. Arresté que la requeste soit communiquée à partie por y repondre lundy prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 78) [-]

_

30 mai 1578
  • (Mémoire de France; Eustace Vignon) - D'aultant qu'il a presenté lesd. Memoires pour avoir permission de les imprimer et qu'il y a beaucoup d'oultrages et invectives, a esté arresté qu'on les face veoir à m. Perrot.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 114) [-]

_

02 juin 1578
  • (Pierre de La Fontaine, pothier d'estaing, contre Pierre La Rue, comme tuteur des hoirs de feu Jaques Maillet) - Presente requeste remontrant qu'il se seroit constitué respondant pour feu Maxime Blanc, procureur au balliage de Gex, et promis paier dans le sixiesme du present mois. Or, est advenu que ledt Blanc est mort et ne scait ou qui sera encor heritier ny scait, led. suppliant, que ses affaires et papiers sont devenus, requiert le terme luy estre prolongé. Arresté qu'on prolonge au suppliant le terme por deux mois.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 78) [-]

_

03 juin 1578
  • "M. Perrot ayant veu lesd. Memoires y trouvant quelque chose à corriger et estant d'advis que sauf cela, on le pourroit imprimer, neantmoings, arresté qu'on ne le permette pas.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 116) [-]

_

03 juin 1578
  • (N. Charles Joinvillier contre spectable Jean Normandie) - Presente requeste tendante à luy estre assigné jour pour juger l'appel entre luy, au nom qu'il agit, et spectable de Normandie. Arresté qu'on assigne jour aux parties lundi prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 79) [-]

_

03 juin 1578
  • (Boniface Morine et consorts contre Zacharie Durand) - Ont respondu à la requeste de Zacharie Durand, remontrant que l'emprisonnement est bien et deuement fait, attendu que le saufconduit ne s'entend de ceux qui taschent s'enfuir et rendre illusoires les jugemens contre luy donnés et se distraire de ce lieu icy. Arresté qu'on laisse les parties en droict.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 79) [-]

_

06 juin 1578
  • (Zacharie Durand) - Presente requeste tendante à luy assigner jour por juger du different entre elle et Boniface Morine et consortz. Arresté qu'on assigne aux parties mardi prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 81) [-]

_

09 juin 1578
  • (Boniface Morine contre Zacharie Durand) - Presente requeste tendante à ce que Durand ayt à declarer s'il se veut porter appelant de la derniere sentence rendu sur le principal, afin qu'elle puisse estre jugée par mesme moyen. Arresté qu'on octroye au suppliant sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 83) [-]

_

12 juin 1578
  • (N. Charles de Joinvillier contre spectable Jean de Normendie) - Presente requeste tendante à luy estre proveu sur la sentence supresme donnée entre luy et spectable Jean de Normandie, attendu que ledt Normandie ne luy veut delivrer la somme portée par lade sentence sans qu'il baille caution, pour quoy faire, la fait convenir par devant mr le lieutenant. Requiert estre chargé de bailler caution. Arresté qu'on octroye au suppliant sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 85) [-]

_

13 juin 1578
  • (Françoise de Mortieres, femme de Charles Fusier) - Presente requeste remontrant que feu Lucas de Mortieres delaissa à Pernette Bontemps, sa femme, de bons biens, sans enfans plus proches que l'exposante, sans qu'il luy ait laissé aucune portion de ses biens correspondante à ce que luy est dheu par les edictz, ny depuis lade Bontemps, laquelle est decedée, a laissé aucune chose à l'exposante. Requiert qu'il soit mandé aux srs procureurs de l'Hospital et diacres qui sont saisis desdts biens, qu'ilz luy communiquent les droictz qu'ilz ont trouvé en lade hoirie, afin qu'il s'en puisse servir. Arresté qu'on octroye au suppliant sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 87) [-]

_

17 juin 1578
  • (Spectable Jean de Normandie) - Presente requeste remontrant que, lorsque la distribution se fit aux creanciers des deniers parvenus de la vente de la maison de son feu pere, il ne peut faire ny former aucune opposition, sinon qu'il protesta que telle distribution ne luy portat aucun prejudice à ses droictz, à laquelle proteste ne fut contredit. Neanmoings, depuis la discution et ordre de priorité estant declaree, sans que le suppliant fut comprins, y fut dit par sentence que si quelcun des creanciers vouloit prendre le principal de la rente deue à damoiselle Agnes de Renty, encor qu'il fut posterieur, il la pourroit faire, en promettant paier la cense par chascun an, ce que le suppliant accepta sans scavoir son degré, en quoy il auroit esté lesé. Requiert qu'heut esgard à lade proteste, il soit relevé de lade promesse et obligation. Arresté que la requeste soit communiquee à partie et à ceux qui y peuvent pretendre interetz.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 89) [-]

_

19 juin 1578
  • (Hierosme Commelin contre n. Claude Juge) - Presente requeste tendante à ce qu'il soit defendu à n. Claude Juge de reimprimer les Memoires de France, attendu qu'il n'a encor debité ceux qu'il a achetés dudt Juge, de la premiere impression. Arresté que la requeste soit communiquee à partie por y répondre lundi prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 90) [-]

_

19 juin 1578
[Louise, fille de Pierre Perrin, convoquée pour battre et insulter sa soeur ? remontrances et demande à ce qu'elle soit placée en apprentissage auprès de quelque personne importante, pour la servir]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 195) [-]

_

20 juin 1578
  • (La vesve de feu spectable Laurent de Normendie contre egr. Jaques Cusin, procureur de Jaques Du Puis) - Presente requeste remontrant que Jaques Cusin l'auroit fait constituer prisonniere, se fondant sur un arrest par lequel elle est condamnée à paier ce qu'a esté cogneu, ascavoir les despens du procès principal et fraix de justice. Outre ce, ledt Cusin, pour Du Puis, veulle exiger d'elle les despens du sejour qu'il a fait icy pour ses negoces, requiert que les srs jà commis cognoissent de ce fait. Arresté qu'on renvoye les parties par devant les precedens srs commis qui orront et appointeront les parties si possible.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 92) [-]

_

23 juin 1578
  • (Boniface Morine contre Zacharie Durand) - Presente requeste tendante à luy assigner jour pour vuider la cause entre luy et Zacharie Durand. Arresté qu'on assigne aux parties vendredy prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 93) [-]

_

24 juin 1578
  • (Claude Juge contre Hierosme Comelin) - Repondant à la requeste dudt Comelin, remontre que ledt Comelin est hors de tout interest pour ce que ledt suppliant est sr de la copie et qu'il luy est permis de refaire une autre, offrant toutefois vendre lade seconde impression audt Comelin. Requiert qu'il soit debouté de sa requeste. Arresté qu'on commet les srs Maillet, M. Varro, por ouir et appointer les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 94) [-]

_

26 juin 1578
  • (François Estienne) - Sur la requeste de François Estienne, tendante aux fins qui luy soit permis travailler de son art d'imprimerie en ceste cité sans estre mollesté par ses creanciers en sa forme ny moyens pour le temps de trois ans, estant ouy le rapport des srs commis qui ont ouy les creanciers dudt Estienne, lesquelz ont consenti ne le molester et ce, pendant un an, moyenant qu'il face suyvant son offre porté par la requeste qui est que de son gain, il taschera à leur satisfaire peu à peu, a esté arresté qu'on octroye audt Estienne saufconduit pour sa personne et biens, pour un an.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 96) [-]

_

30 juin 1578
  • (Eustace Vignon) - Syntagma institutionum christianarum authore Nicolas Henningio, lequel a esté desjà imprimé en Allemagne et qui a esté veu par m. de Beze et aultres ministres. Arresté si ainsy est qu'on le luy permette.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 134v°) [-]

_

30 juin 1578
  • (N. Claude Juge contre Hierosme Comelin) - Sur le differend entre les parties, estant ouy le rapport des srs commis, a esté arresté qu'a faute d'accepter l'offre fait par ledt Juge à Comelin, qui est de reprendre les livres dudt Comelin et luy en faire profit de 30 pour cent, qu'on permet audt Juge suyvre à l'impression et, toutefois, que le livre soit veu avant qu'il soit imprimé.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 98) [-]

_

01 juillet 1578
  • (Libraires; Livres lascifz; Escoliers) - Les srs de Beze, Pinault et Chauve, ministres de la parole de Dieu, ont prié Messieurs de prouvoir à ce que les libraires et imprimeurs ne vendent icy aucuny livres lascifz et impudiques, et plusieurs aultres pleins d'impieté. Arresté qu'on le leur defende à peine de vingt-cinq florins et confiscation desd. livres. Qu'il soit de mesmes defendu d'en vendre aux expeditions et inquans. Par mesme moien, soit defendu aux gagiers et frappiers d'acheter aucuns livres des jeunes escoliers, sans licence de leurs parens ou de ceux qui les auront en charge, à peine d'estre chastiés.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 135) [-]

_

03 juillet 1578
  • (Eustace Vignon) - Presente requete tendante à luy estre permis imprimer un livre intitulé Novae novi orbis historiae libri 3, traduit d'italien en latin. Arresté qu'on luy octroye sa requete.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 135v°) [-]

_

04 juillet 1578
  • (Boniface Morine contre Zacharie Durand) - Presente requeste remontrant qu'au procès entre luy et Durand, ledt Durand auroit esté condamné à se purger par serment sur les faits contenus en l'ordonnance, à quoy n'a satisfait ledt Durand, dilayant et se couvrant des feries. Requiert qu'il soit mandé au sr lieutenant d'abbrevier ledt delay. Arresté qu'on octroye au suppliant sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 102) [-]

_

08 juillet 1578
  • (Boniface Morine et Jeanne Le Jeune contre Zacharie Durand) - Presente requeste tendante à ce que les meubles, lesquelz ilz ont fait lever audt Durand, soyent exposés en vente en quelque place publique. Arresté qu'on octroye aux suppliants leur requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 107) [-]

_

17 juillet 1578
  • (Hierosme Comelin contre n. Claude Juge) - Presente requeste tendante à ce que suyvant sa precedente requeste, defence soit faite audt sr Juge de suyvre à l'impression de ses Memoires, n'estant possible d'accepter la prononciation faite par les srs commis, comme il espere que ceux qui s'entendent au fait de l'imprimerie cognoistront bien. Arresté qu'on renvoye les parties par devant les precedens srs commis pour les ouir et appointer.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 110) [-]

_

18 juillet 1578
  • (Eustace Vignon) - Responce de m. Daneau aux calomnies de Guillaume Genebrat, docteur parisien. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 155) [-]

_

18 juillet 1578
  • (Jaques Du Puis contre D. Anne Colladon) - A presenter requeste remontrant que, pour suivre à la liquidation des despens, auroient esté commis des srs de ceans et, nonobstant leur prononciation, ne veut aucunement satisfaire lade Colladon. Requiert luy estre concedée execution contre elle. Arresté qu'on renvoye les parties par devant les precedens srs commis, lesquelz se rassembleront entre [jour] et lundi.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 111) [-]

_

20 juillet 1578
  • "Guilliaume Julien, borgeois de Genève, a legué aud. Hospital cinq florins, à la Bourse des paouvres estrangiers dix florins, et a faict ses herithiers Sara et Janne Julien, ses fillies, et le posthume dontz sa femme est enceinte. Tutheurs: noble Jehan Aubert et Pierre Chapebon. Testament receu par led. Jovenon, le 20e julliet 1578
(A.E.G., Archives hospitalières Dd1, fol. 06) [-]

_

25 juillet 1578
  • (N. Claude Juge) - A présenté requeste tendante à luy permettre l'impression du Cours de droict civil avec privilege pour six ans, d'aultant que on l'a cy-devant permis à Eustace Vignon, avec annotations et corrections de gens savans. A esté arresté qu'on luy permet lad. impression avec privilege pour six ans au cas que led. Vignon y consente.
  • [En marge]: "Je, Eustace Vignon, consens à lad. impression à condition que ledt sr Juge ne m'empesche à celle que je pretens faire avec telle glose et annotations que bon me semblera. Faict le 25e de juillet 1578. E. Vignon". "Je, Claude Juge, prometz le semblable audt Vignon. Led. jour et an que dessus. Juge."
(A.E.G., R.C. 73, p. 149) [-]

_

25 juillet 1578
  • (Anne Colladon, vesve [de] feu Laurent de Normendie contre Jaques Du Puis) - Presente requeste remontrant que les srs commis à liquider les interetz dudt Du Puis ont fait leur prononciation, laquelle jacoit qu'elle ayt esté acceptée par Cusin, procureur de Du Puis. Toutefois, ledt Cusin n'a voulu recevoir le paiement, requiert, attendu le refus de partie, d'estre declairé quicte. Estant ouy ledt Cusin, requerant luy estre donné terme pour le faire entendre audt Du Puis, arresté qu'on octroye audt Cusin terme de 3 mois, sursoyant cependant toutes executions contre lade Colladon ledt jour.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 115) [-]

_

28 juillet 1578
  • (Jeremie Des Planches) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression de Saluste, sr du Bartas, lequel a esté icy veu. A esté arresté qu'on luy oultroie sa requeste.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 155) [-]

_

28 juillet 1578
  • (Jaques Cusin, procureur [de] Du Puis, contre Dame Anne Colladon) - A esté arresté, attendu le consentement dudt Cusin, qu'on autorise la prononciation des srs commis qui ont estimé les despens, voiages, interetz dudt Du Puis à cent cinquante sept florins, deux solz.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 119) [-]

_

29 juillet 1578
  • (Guillaume de Laymarie) - Sur la requeste presentee par ledt Laimarie, ouy le rapport des srs commis, arresté qu'on octroye audt Lamarie sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 121) [-]

_

1er août 1578
  • (Pierre Chouet) - Presente requeste remontrant que luy et Jean Desire, son associé et fiance, auroient prins d'admodiation le dixme d'Onnex por le paiement de ce en quoy ledt Desire estoit tenu. N. Pierre Dance le fit constituer prisonier. Sur quoy hon. Pierre Desire se constitue respondant de son cousin et, d'autant que le suppliant à interetz pour estre mis hors d'obligation, requiert estre mandé au sr lieutenant d'ouir et examiner, sur lade response, ledt n. Dance, avec l'officier qui estoit lors present et autres à future memoire, afin qu'il s'en puisse servir. Arresté qu'on luy octroye sa requeste, partie appelée, et sans prejudice des droictz de la Seigneurie.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 123) [-]

_

04 août 1578
  • (Gaspard de Hus) - Presente requeste remontrant que, suyvant le saufconduit à luy octroyé, il a accordé avec la pluspart de sesdts creanciers qui luy ont donné quelque relache et pour ce que il y a encore trois desdts creanciers absens qui ne sont comprins audt accord, requiert que ledt accord tienne nonobstant leur absence et defaut. Arresté qu'on octroye au suppliant saufconduit pour le reste de ceste année.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 125) [-]

_

07 août 1578
  • (Eustace Vignon) - A presenté requeste tendante à luy permettre de continuer d'imprimer l'Histoire et Memoires de France de l'estat de la religion et republique, comme la premiere partie luy a esté promise. A esté arresté qu'on le luy refuse suivant le dernier arrest, d'aultant qu'il est tout plein d'invectives et qu'il ne se peult retrancher comme il offre, que l'histoire de soit manqué, joingt que la Seigneurie n'en peult recevoir que dommage et reproches.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 159v°) [-]

_

07 août 1578
[Jean Boulier convoqué pour avoir insulté son père Jean et sa mère ? remontrances (excomunié avant ?)]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 213) [-]

_

13 août 1578
  • (Louis Trembley et Jeanne Vincent contre Berthelemi Vincent) - Sus la requete presentee par Jeanne Vincent contre Barthelemi Vincent, son frere, remonstrant que sont environ 9 ans que ledt Vincent, lors son tuteur, la maria avec Louis Trembley, luy constituant en mariage ses droictz paternels et maternelz, desquelz n'a encore peu jouir sauf d'environ 3'000 ll., et ce, à divers paiement. A cause de quoy auroient convenu, sont environ 2 ans, ledt Vincent en justice pour avoir entier paiement de sesdts droictz, avec les profitz legitimes et estant le procès pendant aux supresmes, prest à juger. Et d'autant qu'elle auroit fait inadvertemment plusieurs procedures et obmises plusieurs formalités sur lesquelles seroyent ensuyvies les sentences desquelles est appel, requiert en estre relevee tant pour avoir laissé passer l'appointement donné en sa faveur sus une sienne requete, le 23 novembre dernier, par lequel estoit dit qu'à faute de satisfaire precisement par ledt Vincent au lundi lors prochain, on adjugeoit à lade Vincent les fins de sa requete, que pour n'avoir appellé du serment presté depuis par ledt Vincent, à l'occasion duquel est ensuyvie sentence au profit dudt Vincent, consideré qu'elle n'a encor fait choix et election de sa demande alternative proposée dès le commancement pour de se tenir à sa legitime ou au legat à elle fait par son frere, pour ne scavoir les droictz de sondt feu pere. Estant ouye la responce [p. 135] dudt Barthelemi Vincent, disant lade Vincent avoir, par plusieurs et diverses requetes, varié en ses demandes, se tenant caution si à sa legitime tantost au legat de toutes lesquelles pretensions il auroit esté debouté, tant par arrest que sentence de mr le lieutenant, ayant ledt exposant fait apparoir qu'il ne tenoit à luy que la legitime fut liquidee et mesmes a fait apparoir que tant s'en faut qu'il doibve delivré à sade seur quelque chose que mesmes il faut qu'elle rapporte de ce qu'elle a receu, comprins avec les 3'300 ll., les Thesaurus que Trembley, son mari, retient chez Eustace Vignion, requiert donc, attendu que reliest ne peut estre octroyé d'une sentence difinitive dont n'y ha appel, et qu'il a proposé le serment après lequel non ne doit s'enquerir ad verum sit de quo juratum est, sed am juratum sit, que ledt Trembley, au nom de sade femme, soit debouté de ses fins et conclusions prinses en sa requeste. Sur laquelle responce, ayant repliqué Trembley au nom de sa femme, dit ne debvoir estre procedé à la liquidaction de la legitime avant la decision du procès qui pend aux supresmes, comme aussy ne se peut scavoir s'ilz ont plus receu de contant qu'il ne leur appartient, avant ce temps là, n'estans tenus de croire le bilam produict par ledt Vincent qui l'a fait à sa pose et quant aux Thesaurus, dit ["qu'ilz luy appartiennent empeschant" = biffé] que ledt Vincent a soustenu par le procès qu'ilz luy appartiennent et en ha vendu bonne quantité. Et quant aux sentences que ledt Vincent dit ne pouvoir estre resvidés, respond cela n'estre contre le droit que les sentences de l'inferieur soyent non seulement reformées par le superieur, mais aussy cassées et annullees. Touchant le serment presté par le deffendeur, dit ne l'avoir aucunement deferé, ains plustot voulu empescher, et ne pouvoit estre deferé par mr le lieutenant à une partie sans le consentement de l'autre, pour scavoir comment la partie adverse desire qu'iceluy soit passé, car c'est lors que le serment termine les differens. Requiert, suyvant ce, luy estre adjugées les conclusions de la premiere requete [p. 136], toutes lesquelles chosees considerées. Et jacoit qu'on peut imputer audt Trembley avoir laissé passer tant de sentences et procedures soubz umbre de vouloir reserver un choix, toutesfois, puis qu'il est question du bien de sa femme qui n'a peu estre bien advertie ny donner bon advis esdes procedures, joint que le tout est passé entre personnes conjointes, a esté arresté que lesdts Trembley et sa femme declaireront, dans huict jours prochains, s'ilz veulent se tenir au legat fait par le pere, action et droict, qui, pource, leur peut competer et s'en contenter sans rien plus pretendre contre ledt Vincent, ou bien y renoncer du tout et poursuivre la pretendue legitime, les condamnant neamoings es despens du relief.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 134-136) [-]

_

18 août 1578
  • (Pierre Chouet) - Presente requeste tendante à luy permettre de pouvoir faire appeller Pierre Desire, pour luy signifier le contenu en la requeste cy-devant, par luy, presentée, avec l'arrest, et pour ce, luy octroyer requisitoires pour obtenir placitoires du juge riere le ressort duquel demeure led. Desire, afin qu'il puisse proceder à faire son enquete à futur. Arresté qu'on renvoye le suppliant par devant mr le lieutenant pour luy proveoir sur sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 123?) [-]

_

21 août 1578
  • (Louis Trembley et Jeanne Vincent, sa femme, contre Barthelemi Vincent) - Suyvant le relief à luy octroyé de faire declaration dans huictaine s'il aime mieux se tenir à sa legitime ou bien au legat, a declairé se tenir au legat. Requiert estre ordonné que ledt legat leur sera delivré avec les interetz justes et legitimes avant que ledt Vincent parte pour Francfort. Arresté que la requete soit communiquée à partie aujourd'huy, assignant aux parties samedy prochain por vuider le procès.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 142) [-]

_

26 août 1578
  • (François Estienne) - Hieronimi Osorii episcopi sylvensis de rebus gestis Emanuelis Portugalliae regis. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, p. 170) [-]

_

26 août 1578
  • (Baptiste Pinereul) - Quelques remedes contre la peste. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, p. 170) [-]

_

26 août 1578
  • (Jean Ballard contre noble Jean Canal) - Presente requete remontrant que, après le deces de feu Louise Ballard, vesve de feu François Paquet, n. Jean Canal, substitué en l'heritaige dudt Paquet, auroit fait surseoir les comptes et, d'autant que il y a du bien terrien et que la prise pend à ceuillir, requiert d'estre mis en possession, attendu qu'il est des premiers crediteurs et plus notables. Estant ouy n. Jean Canal, requerant luy octroyer de se porter heritier comme representant sa tante et aussy comme substitue au bien de Paquet, avec benefice d'inventaire, arresté que les srs commis suyvent à la redition des comptes, substituant à mr Varro, absent, le sr Fabri.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 145) [-]

_

26 août 1578
  • (François de Geneve, tuteur de Louis Gardet, filz de feu Pierre Gardet, contre Claude Perret) - Presente requeste tendante à ce qu'il luy soit permis, au nom de son pupil, receillir la prise de recoré d'une piece de prez appartenante à sondt pupil, située près l'hospital pestilencial, usufruit de laquelle a esté delaissée par Pierre Gardet, pere de son pupil, a la femme qui en auroit despuis vendu la prise audt Perret, lequel ne peut prendre droict ou percevoir ledt recorez estant ladte vesve morte et par consequent l'usufruit esteinct. Arresté qu'on commet les srs Guaict, Maillet, Favre, por ouir et appointer les parties, sinon rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 145) [-]

_

26 août 1578
  • (Dame Anne Colladon contre dame Claire Pellissary) - Presente requeste tendante à luy estre adjugee une pierre à huile, soit à saler, estant en la maison qui a esté de feu spectable Laurent de Normendie, attendu qu'elle l'a acheptee avant que lade Pellissary eut achepté la maison dudt de Normendie, pour lequel different, estant les parties en procès par devant le sr lieutenant, auroit esté arresté que par lade Colladon que Pierre Tabuis jureroient lade pierre appartenir à lade Colladon, ce que ledt Tabuis ne peut jurer por n'estre de son fait. Arresté qu'en jurant par la suppliante lade pierre luy avoir esté vendue, on luy octroye sa requeste.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 146) [-]

_

1er septembre 1578
  • (D. Claire Pellissari contre d. Anne Colladon) - Presente requeste remontrant que sur la requeste presentee par lade Colladon auroit esté adjugé à lade Colladon une pierre à huile estant en la maison vendue à lade Claire, de laquelle adjudication, non contante, lade Colladon demande les despens du procès demené, entre les parties, par devant le sr lieutenant. Requiert, attendu que lade Colladon a esté cause du procès, qu'elle soit condamnée ausdt despens. Arresté qu'on commet les srs Guaict et Varro por ouir et appointer les parties, sinon rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 149) [-]

_

04 septembre 1578
  • (Dame Anne Colladon contre spectable Jean de Normandie) - Presente requeste tendante à ce que ledt de Normendie et elle rapportent, entre les mains des srs qu'il plaira chosir, leurs differens et procès, afin de juger qui sera debiteur à son compaignon. Arresté qu'on commet les precedens seigneurs pour voir le fait et rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 152) [-]

_

11 septembre 1578
  • (François Estienne) - Presente requeste tendante à luy permettre vendre certain livres qui luy ont esté laissés par mr Benon?. Arresté qu'on luy octroye sa requeste en communiquant le role desdes lettres au recteur.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 155) [-]

_

12 septembre 1578
  • (Henri Estienne) - Sur ce qu'a esté proposé qu'on entend que le livre qu'il a dernierement imprimé du Nouveau françois italianizé  est beaucoup plus augmenté que l'original qui fust presenté ceans et corrigé, et qu'il y a beaucoup d'inepties et detractions, a esté arresté qu'on luy commande d'apporter ceans ladite minute pour la conferer.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 180) [-]

_

16 septembre 1578
  • (David et Theodore de Normendie contre spectable Jean de Normandie) - Presente requeste tendante à commettre des srs pour vuider diffinitivement leur different et, par mesme moyen, proceder au partaige des cedules qui restent à diviser entre eux ou, à defaut que ledt Jean de Normendie ne veulle comparoir, que lesdts obliges leur soyent delivrees et permission balliee à dame Anne Colladon, leur mere, de faire subhaster la maison à elle hypothequee pour le fait particulier dudt spectable Jean de Normendie. Arresté que la requeste soit communiquee à partie, les renvoyant par devant les precedens srs commis.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 159) [-]

_

18 septembre 1578
[Jean Boulier convoqué (avec une dizaine d'autres) pour avoir joué aux quilles? excomuniés]
[idem, Jacques Du Pan (fol. 232)? remontrances].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 231v°-232) [-]

_

22 septembre 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - Presente requete remontrant qu'en execution des arrestz obtenus par luy contre ledt Blecheret, il auroit fait proceder à la reintegrande au bien dont est question, sur quoy se seroit opposé ledt Blecheret. Requiert estre mandé au sr chatelain de se transporter luy mesmes en personne sur le lieu pour le faire faire puissant dudt bien, à forme desdes sentences. Estant ouy ledt Blecheret, demandant communication de la requete, arresté qu'on renvoye les parties par devant le sr chatelain poûr leur estre faite briesve justice.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 161) [-]

_

23 septembre 1578
  • (Jean Ballard contre noble Jean Canal) - Presente requete tendante à ce que les srs commis à la revision des comptes facent leur rapport, afin qu'il puisse faire apparoir par devant le sr lieutenant, par devant lequel ilz sont renvoyés, de ce que luy est dheu et sur ce, luy soit proveu sur les biens de feu n. François Paquet. Estant ouy ledt n. Canal, se disant heritier à benefice d'inventaire et partant en possession du bien suyvant les edictz, joint qu'il est crediteur anterieur audt Ballard, arresté qu'on se tient au precedent arrest et, cependant, que le bien dudt Paquet soit vendu pour des deniers provenus de la vente en estre delivré audt Ballard, en cautionant par luy suffisament, tant por le principal que interetz.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 162) [-]

_

25 septembre 1578
  • (Spectable Jean de Normandie contre David et Theodore de Normendie) - Presente requeste tendante à ce que main levée luy soit donnée des cedules et papiers restans de l'hoirie de leur feu pere, duquel il est crediteur et de bonne somme. Sinon, que ses freres aime mieux retirer lesdes obliges et luy rembourser ce que luy est deu. Arresté qu'on renvoye les parties par-devant mr le lieutenant pour leur estre proveu sommairement, nonobstant feries.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 164) [-]

_

25 septembre 1578
[Marc Alexandre est convoqué pour avoir à nouveau battu sa femme. remontrances]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 236) [-]

_

25 septembre 1578
[Jean Martin témoigne contre Nicolas Jaquemard qui appréciait un peu trop sa servante]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 236v°) [-]

_

29 septembre 1578
  • (David et Theodore de Normendie contre spectable Jean de Normandie) - Presente requeste tendante à ce que, nonobstant l'arrest donné audt Jean, par lequel ilz sont renvoyés par-devant le seigneur lieutenant, il plaise à Messrs ordonner que partaige sera fait de ce que reste de commun de l'hoirie de leur pere, attendu qu'il s'en est porté heritier et en a esté qualité à exigé plusieurs debtes. Arrestés qu'on commet les srs lieutenant, Fabri, Magistri, por ouir et appointer les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 165) [-]

_

30 septembre 1578
  • (N. Michel Varro) - A presenté requeste tendante à luy oultroier le privilege de l'impression de la bible et Nouveau Testament en langue polonoise, pour laquelle il a faict et luy conviendra faire grandz frais et ce pour vingt ans, et soubz peine de confiscation des livres et amende de 1'000 escus, moytié au fisque et l'aultre moitié au suppliant. Arresté qu'on luy oultroie led. privilege pour dix ans soubz peine de confiscation et amende arbitraire aplicable comme requis et supplié.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 188) [-]

_

09 octobre 1578
  • (Pierre Trolliet) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer la copie d'ung petit livre qu'il a traduict d'anglois en françois, concernant un voiage que ung anglois a faict aux regions septentrionales, avec la maniere et façon des nations barbares qu'il y a trouvees . Arresté que on luy oultroie la requeste.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 192v°) [-]

_

10 octobre 1578
  • (Spectable Jean de Serres contre Henri Estienne) - Presente requeste tendante à ce que luy soit adjugé la moitié de tous les volumes et imperfections et autres choses qui restent connues, entre luy et ledt Estienne, des Platons imprimés par ledt Estienne, suyvant les conventions faites entre eux. Arresté que la requeste soit communiquée à partie et sont commis monsr le syndique Chabrey, messrs Guaict et Varro, pour ouir et appointer les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 172) [-]

_

10 octobre 1578
  • (Dame Caterine Colladon contre mr Jaques Darbilly) - Presente requeste tendante à estre laissée en son droictz contre ledt Darbilly, nonobstant les allegations d'iceluy, d'autant qu'il n'a eu aucune charge de delivrer les cedules qu'elle luy avoit remises à autres. Arresté qu'on releve ledt Darbilly à introduire son appel par devant les srs des premieres [appelations] et cependant qu'il communique ses attestations à partie pour les contraindre si bon luy semble.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 172) [-]

_

16 octobre 1578
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Ballard) - A presenté requete tendante à ce que l'hoirie de feu sr Paquet, son oncle, luy soit mise entre mains comme son heritier, à benefice d'inventaire et de la loy, subz la caution de Gabriel Potu, qu'il a offert devant le sr lieutenant, et ce, suyvant le consentement du procureur general et de la plus part des creanciers des feu Paquet, suyvant aussy les edictz et nonobstant l'empeche dud. Balard et l'appel par luy intenté sus ce que le sr lieutenant havoit receu soubz lad. caution. Estant ouy led. n. Balard, contredisant par ce mesmes qu'il pretend monstré que led. n. Canal est heretier pur et simple dud. feu Paquet et aultres raisons, a esté arresté qu'on oultroit aud. n. Canal sa requete, sans prejudicé des droictz et de l'appel dud. Balard.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 175) [-]

_

21 octobre 1578
  • (Antoine Chupin) - Ayant esté veues les chançons que led. Chupin demande luy permettre imprimer, a esté arresté qu'on le luy accorde.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 197) [-]

_

23 octobre 1578
  • (N. Claude Juge) - Estant proposé qu'il a faict imprimer derechef les Memoires de France dans lesquelles sont contenues plusieurs invectives contre la Roine mere et autres, arresté qu'il soit appellé et ouy sur les causes de telle impression.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 198) [-]

_

27 octobre 1578
  • (Antoine Chupin; Exercice de l'homme chrestien) - Sus ce qu'a esté proposé que l'autheur dud. livre qui est m. Tossanus, prie qu'on ne permette icy l'impression d'iceluy, d'aultant qu'il a desjà esté imprimé en Allemaigne, a esté arresté qu'on le refuse.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 200v°) [-]

_

27 octobre 1578
  • (Jean Ballard contre noble Jean Canal) - Presente deux requetes, l'une tendante à faire sursoir toutes executions que pretend faire ledt Canal contre sa personne pour raison de quelques parties à luy deues jusques à la closture des comptes d'entre eux et, cependant, d'autant que ledt sr Canal est dileyant de comparoir par devant les srs commis, qu'il soit mandé, nonobstant l'absence dudt Canal, de proceder à la closture desdts comptes. Arresté qu'on sursoie toutes executions jusques à la closture desdts comptes, mandant pour ce fait aux srs commis proceder dans quinze jours prochains.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 183) [-]

_

30 octobre 1578
  • (Barthelemi Vincent contre hon. Louis Trembley) - Presente requeste tendante à luy donner saufconduit pour sa personne contre ledt Trembley. Arresté qu'en jurant par luy de ne rien distraire ou laisser distraire directement ny obliquement, on luy octroye saufconduit pour sa personne pour un mois.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 184) [-]

_

04 novembre 1578
  • (François Beroald) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression de deux livres, l'ung intitulé Pastorale, contenant pour la plupart la description des cieux et astres et des georgiques, et l'aultre les Merveilles sacrees contenues an la saincte Escriture. Arresté qu'ilz soient veuz.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 204v°) [-]

_

21 novembre 1578
  • (Guillaume Les Maries) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression du commentaires de m. Serres sus le livre de l'Ecclesiaste. A esté arresté qu'on le face veoir.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 214) [-]

_

27 novembre 1578
  • "Spect. Jehan Ricand, Guilliemette, femme de Pierre Patac, ont comparus, faysans des pleintes l'ung contre l'aultre, allegant led. Ricand que ladte Guilliemette a dict et proferés de grand propoz ingurieux contre elle, disant qu'il a pris des livres de monsr Langlois, luy ayant à ses fins envoyé ung officier pour le remettre devant le sr lieutenant. Et ladte Guilliemette a respondu qu'elle n'a nullement envoyé nul officier en sa mayson comme il presuppose, toutesfois, que certains cinq livres qu'il a sont de feu son mary. Et ledt Ricand a respondu que monsr le tesaurier Juge luy ayant dict qu'il y avoyt troyes livres envoyez de Lion ou soyt de Montluel, entre lesquelz il en recogneu deux qui estoi[e]nt siens, lesquelz il retirast à luy comme siens, et l'aultre il le laissat là. Et ladte femme a dict que quand elle avoyt deliberer de luy en fayre demande [fol. 259], il dict que quand feu monsr Langlois les luy viendroyt demander, qu'il les doneroyt. De quoy estant inquis, a dict n'avoyr jamais usé de telz propoz et qu'en cela il ne s'est jamais oubligé de les avoyr tenus, et quand aux deux livres qu'il a à luy retirés, il dict les avoyr achestés d'Anthoyne Vincent. Ce neaulmoings ladte Guilliemette taxie tout oublicquement ledt Ricand, disant qu'il a prins lesdtz livres et retirés des mains de monsr Juge sans payer le port. Advis que bonnes remonstrances leur soi[e]nt faictes de s'appointer et demeurer en amitié ensemble, et que il est à presumer que ledt Ricand n'aye volu faire sy mauvais acte. Par quoy sont renvoyez à s'appointer ensembles et demeurer d'amitié de tous leurs differentz, protestant ledt Ricand de n'avoyr jamais heu livre de monsr Langloy et de sa mere.
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 258v°-259) [-]

_

28 novembre 1578
  • (Barthelemi Vincent) - Presente requete tendante à luy prolonger son saufconduit pour s'accorder avec Louis Trembley. Arresté qu'on le luy prolonge pour le reste de ceste année.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 209) [-]

_

1er décembre 1578
  • (Barthelemi Vincent contre Louis Trembley) - Presente sa requeste tendante à ce que l'accord, fait cy-devant entre eux et dont est fait mention en l'ordonnance entre eux rendue, ne soit rompu sinon au regard des interetz et non du principal. Et partant, qu'il soit remis par ledt Trembley en sa premiere forme et valeur, et, au reste, deputer des seigneurs pour faire les comptes et liquider le restat en quoy il est tenu audt Trembley. Sont commis les srs Chenelat, Roset, Maillet, por ouir et appointer les parties, sinon rapporter.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 210) [-]

_

05 décembre 1578
  • (N. Claude Juge) - A presenté requeste tendant à luy oultroier privilege des livres cy-après declairés pour six ans, attendu les grandz frais qu'il luy convient supporter tant à l'impression que traduction. Et quant au Cours civil, Cornelius Tacitus et Tite Live, dont il a desjà privilege, suplie le luy accorder pour dix ans attendu que ce sont toutes copies notables. S'ensuivent lesd. livres, assavoir:
  • Le Plaute de Lambin
  • La Republique des Suisses traduicte en françois
  • Republique de Bodin, avec ses castigations en françois et latin de nouveau traduicte
  • L'Anti-Machiavel en françois et latin, desjà faict et de nouveau corrigé et augmenté
  • Les Memoires de l'Estat de France
  • Theodore, De la Providence de Dieu, traduit de latin en françois
  • Le dictionnaire de Morel
  • Les Vies de Plutarque, contenant les vies et non les opuscules
  • La Chronique de Carion traduicte de latin et françois
  • Le Cours civil avec les gloses, en grand et petit volume, noir et rouge noir
  • Cornelius Tacitus traduict de latin en françois
  • Les 35 livres de Tite Live avec totes ses apartenances, traduictz de nouveau de latin en françois
  • Les œuvres de Cicero avec les annotation
A esté arresté qu'on le renvoie à la Chambre des Comptes où les autres imprimeurs seront ouys.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 224) [-]

_

08 décembre 1578
  • (Louis Trembley contre Barthelemi Vincent) - Presente requeste tendante à luy permettre l'examen de la sentence supresme donnee contre ledt Vincent nonobstant l'arrest de commission donné sur la requete dudt Vincent. Arresté qu'on le luy octroye por quinze jours.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 214) [-]

_

09 décembre 1578
  • (Abraham Rocquebrune contre Gabriel de Laune) - Presente requeste tendante à ce que ledt de Laune, son beau-pere, lequelz detiennent le peu de bien qu'il a, respondent au maitre chez lequel il apprent l'art d'imprimee pour son apprentissaige. Arresté qu'on le renvoye par-devant messrs les procureurs de l'Hospital por luy porveoir comme ilz verront à faire.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 215) [-]

_

11 décembre 1578
  • (S. Jean de Serres) - Estant veu, par mr Perrot, le livre dud. sr de Serres, assavoir les Commentaires sus l'Ecclesiaste, et estant trouvé fort excellent œuvre, a esté arresté que on luy permet de le faire imprimer.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 227v°) [-]

_

12 décembre 1578
  • (Jacob Stoer) - Dictionnaire latin. Accordé.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 229) [-]

_

12 décembre 1578
  • (Anne Colladon contre spectable Jean de Normendie) - Presente requeste tendante à faire surseoir la nouvelle procedure que fait ledt de Normendie contre elle et que ledt different soit renvoyé avec tous les autres par devant les srs commis, afin qu'elle ne soit tourmentée par diverses procedures. Arresté que la requeste soit communiquée à partie.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 219) [-]

_

15 décembre 1578
  • (Henri Estienne) - Messeigneurs se sont assemblés extraordinairement sur les lettres que monsieur de Mandelot a escrites en faveur d'Henry Estienne pour lequel il requiert sauf conduit, ayant entendu que plusieurs blasmes luy avoyent esté mis sus pendant son absence, dont il désire se purger. A esté arresté qu'on luy octroie sauf conduit jusques au premier de febvrier prochain.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 229v°?) [-]

_

15 décembre 1578
  • (N. Claude Juge contre André Blandin) - Presente requeste tendante à commettre des srs pour vuider amiablement le different d'entre luy et ledt Blandin, touchant un estable contentieux entre eux. Arresté qu'on commet les srs Pictet et Dancet por ouir et appointer les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 221) [-]

_

16 décembre 1578
  • (François Estienne; Œuvres de Ciceron) - A presenté requeste tendante à luy donner privilege pour cincq ans des œuvres de Ciceron, en trois formes, assavoir en 16, 8 et en quatre pages, avec les embellissamens et enrichissemens, avec l'advis de gens savans, comme il en est requis. A esté arresté qu'on le renvoie à la Chambre des Comptes avec les autres.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 231v°) [-]

_

25 décembre 1578
  • (Barthelemi Vincent contre Louis Trembley) - Sur le differend d'entre les parties, Messeigneurs s'estant assemblés, ont commis les srs Chabrey, Bernard, Guaict, adjointz mr Maillet et Pictet, pour acort le fait et, si besoing est, ouir les parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 227) [-]

_

25 décembre 1578
[Louis Trembley le jeune et Barthelémy Vincent sont convoqués pour savoir la raison pour laquelle ils n'ont point commungnié, soupçonnant que ce soit à cause de leur procès. Tous deux répondent que non, Vincent précisant que c'est parce qu'il était absent de la ville, et tous deux disant qu'ils participeront la prochaine fois volontier, admonestés de se donner la main et le cœur l'ung à l'aultre, ce qu'ilz ont faitz en signe d'amitié et reconsiliacion].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 274v°) [-]

_

30 décembre 1578
  • (Jean Durand; Jean Lertout; Artus Chauvin; Claude Juge) - Ont presenté requeste tendante à ce que led. Juge, qui a imprimé certains livres desquelz eulx avoient les copies, soit tenu prendre et leur paier les exemplaires qui leur restent et qu'il soit, en oultre, pour tel attentat qu'est à leur dommage et interestz. A esté arresté qu'on les renvoie à la Chambre des Comptes.
(A.E.G., R.C. 73, fol. 240) [-]

1579

13 janvier 1579
  • (Bourgeois; Jean Boulier, imprimeur) - Filz de feu Benigne Boulier, natif de Baulme-la-Roche, au duché de Bourgougne, a presanté requeste tendante à estre receu à bourgeois, ce que luy a esté oultroié pour quatre escus et le sellot.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 08v°) [-]

_

15 janvier 1579
  • (N. Jean Budé) - A presenté requeste tendante à luy proveoir sur ce que n. Philibert de Villete a faict lever contre luy une piece du fief de Chapitre et le playde por icelle à Gex. A esté arresté qu'il demande sa aclinatoire, que s'il ne la peult obtenir, le procureur general y enterviendra.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 09) [-]

_

16 janvier 1579
  • (Gaspard de Hus) - Presente requeste tendante à luy donner saufconduit por un an. Arresté qu'on commet n. David Chappuis por ouir les creanciers sur la presente requeste et rapport.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 240) [-]

_

26 janvier 1579
  • (Bourgeois; Antoine Lance) - Filz de feu Collet Lance, de Mesgniez, balliage de Ternier, imprimeur, a presenté requeste tendante à estre receu à bourgeois.
  • (Jean Anastaise) - Imprimeur, filz de Sprit Anastaise, de Sauze-d'Ours en Daulphiné, à present pareille requeste.
  • (Jean Lapotolle) - Imprimeur, filz de feu Jaques Lapotolle, de Troie en Champagne, a presenté semblable requeste.
  • (Jean Chiquelle) - Filz de feu Martin Chiquelle, imprimeur, d'Ampilly-le-Sec en Bourgougne, a presenté mesme requeste.
  • (Jean Humbert) - Filz de feu Jean Humbert, imprimeur, natif de ceste cité, a presenté requeste afin d'estre receu bourgeois.
  • (François Forestz) - Filz de feu Guillaume Forestz, de Maringues en Auvergne, a presenté semblable requeste. A esté arresté qu'on le reçoit tous six pour quatre escus et le sellot, pour homme.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 16) [-]

_

26 janvier 1579
  • (N. Jean Budé) - A presenté requeste tendante à luy faire delivrer les recognoissances de la Seigneurie pour monstrer que la piece de pré qu'il a à Tonnay est fief et juridiction de la Seigneurie. A esté arresté qu'on les luy en baille copie.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 17) [-]

_

30 janvier 1579
  • (Mathieu Griffon, tuteur des hoirs d'Horatio Botta) - Presente requeste tendante à luy permettre la vente des meubles non spongieux appartenans ausdts hoirs. Arresté qu'on luy accorde et qu'il ne soit present.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 254) [-]

_

03 février 1579
  • (Barthelemi Vincent) - Presente requete tendante à luy prolonger le saufconduit pour sa personne contre Louis Trembley, attendu qu'il a fait paier et respondre, ausdts Trembley et sa femme, la somme de deux mille livres, à bon compte du reste, consideré qu'il a en evidence biens suffisans. Arresté qu'on luy octroye saufconduit pour quinze jours.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 258) [-]

_

05 février 1579
  • (Louis Trembley le jeune contre Barthelemi Vincent) - Presente requete tendante à ce que ledt Vincent satisface à la sentence supresme, laquelle est assés claire, et, à ces fins, enjoindre audt Vincent declorre et faire fin de compte avec ledt Trembley selon la forme accoutumée entre tous marchans, ou bien contraindre ledt Vincent de se tenir au jugement et advis de bons et expertz marchans, telz qu'ilz pourront choisir d'un mutuel consentement, comme il avoit une fois promis et accordé. Arresté que les srs commis se rassemblent pour accorder lesdes parties.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 259) [-]

_

05 février 1579
[Jean Barbier, Abraham de Bruel et Jean Jobert convoqué pour une querelle? remontrances]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 290v°) [-]

_

09 février 1579
  • (Jean Campition [de Campenon], libraire) - A presenté requeste tendante à luy permettre de dresser ung banc contre l'auditoire St.-Pierre, vers la toyse. A esté arresté qu'on le luy refuse.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 27) [-]

_

12 février 1579
  • (Amy Chapeaurouge) - A esté icy appellé et remonstré des jeuz et des livres prophanes qu'il a tenus et aultres chose contenus au renvoye du consistoire et, en oultre, luy a esté defendu, à peine d'estre chastié, de plus jouer ny faire aucunes paches sans le sceu de sa mere, ny moings de tenir de telz livres qu'on dict qu'il ha.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 29v°) [-]

_

24 février 1579
  • (Emerand Le Melais) - Presente requeste tendante à luy permettre l'impression de quelques prieres anciennes. Arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 41v°) [-]

_

27 février 1579
  • (Michel Mermod, admodieur de Jussy, contre n. Jean Canal, heritier de feu n. François Paquet) - Presente requete tendante à ce que ledt n. Canal ayt à delivrer des plus clairs deniers provenus de la vente des meubles dudt n. Paquet, les lodz provenus des subhastations faites des biens de feu François Presinge, dont les deniers ont esté deposités entre les mains dudt n. Paquet, lors chatelain de Jussy. Est mandé à mr le lieutenant, s'il luy conste du contenu en la requete, faire delivrer promptement la somme mentionnée en la requete.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 278) [-]

_

03 mars 1579
  • (Livre intitulé Le Bon patriote) - Estant proposé qu'on vend en ceste ville led. livre contenant plusieurs oultrages contre Monsieur, frere du Roy, lequel on n'a voulu permettre d'imprimé icy, a esté arresté qu'on le saisisse.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 44) [-]

_

10 mars 1579
  • (Jean Servin) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression de la musique qu'il a composé sus les pseaumes traduictz en vers latin par Buchanan. Arresté qu'on le luy acorde.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 47v°) [-]

_

16 mars 1579
  • (Sp. Theodore de Beze) - A requis luy permettre d'imprimer les pseaumes qu'il a traduictz en vers latins, avec paraphrase, et s'il echet, cy-après, d'imprimer et traduire lesd. paraprhase (sic) en françois, le luy acorder de mesmes avec privilege. A esté arresté que on le luy oultroie pour six ans. A requis, de mesmes, permettre icy l'impression d'ung traicté composé par ung savant docteur d'Allemaigne pour servir contre les ubiquitaires de Saxe, afin qu'il puisse estre envoié à ceste foyre de Francfort. A esté arresté qu'on le permet de mesme, pourveu qu'on n'y mette le nom de la ville.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 50v°) [-]

_

17 mars 1579
  • (N. Jean Budé) - A presenté requeste tendante à luy donner lettres de faveur au Senat de Savoie, pour avoir abreviation d'une cause qu'il y a contre Claude de Verna, pour raison d'ung disme de Tonnay qu'il a acquis de son Altesse, qui ne concerne en rien la Seigneurie. A esté arresté qu'on les luy oultroie.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 51) [-]

_

19 mars 1579
  • (Spectable Jean de Normandie contre mr de Chalonges) - Presente requeste tendante à faire surceoir le procès que luy a suscité ledt Chalonges por six mois, afin qu'il puisse s'acheminer en France où il a urgent affaire, scavoir pour faire resouder un contract par ses tuteurs, avec ses coheriters maternelz, attendu que après quatres mois, il ne seroit plus receu à faire faire lade resvission.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 295) [-]

_

20 mars 1579
  • (Estienne Du Pré) - Renvoyé en Consistoire pour avoir esté trouvé saisy d'un livre prophane et vilain, nommé les Comptes de Pogge, florentin. Arresté qu'il soit vingt-quatre heures en prison et qu'il brusle ledt livre.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 52v°) [-]

_

23 mars 1579
  • (Louis Trembley contre Bathélemy Vincent) - Presente requeste tendante à vuider les differens qui peuvent estre entre eux sans plus les renvoyer par devant des commis, attendu que, par ce moyen, il n'y aura fin et demeurera la sentence supresme illusoire. Arresté qu'on sursoye jusques au retour de la foire de Francfort.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 299) [-]

_

09 avril 1579
  • (N. Claude Juge contre André Blandin) - Presente requeste tendante à luy donner terme pour faire enquete des faictz contenus au procès d'entre luy et ledt Blandin. Arresté qu'on luy octroye 15 jours pour lade enquete, en paiant l'amende.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 312) [-]

_

14 avril 1579
  • (Mathieu Griffon) - A presenté requeste tendante à exempter la fille d'Oratio Botto du guait, attendu qu'elle n'a que 25 écus valliant. A esté arresté qu'on le renvoie au chef de quartier.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 67) [-]

_

14 avril 1579
  • (Eustace Colinet) - A presenté requeste tendante à ce qu'il luy soit permis de imprimer les articles de pacification nagueres conclus à Nerac. A esté arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 67v°) [-]

_

14 avril 1579
  • (Noble Jean Canal contre Jean Balard) - Respondant à la requete dudt Balard, dit que, sans cause, ledt Balard allegue la sentence supresme, d'autant que par icelle est dit qu'après les rapport des srs commis sera jugé difinitivement et pourtant n'y a lieu de bailler execution parée contre l'hoirie dudt Paquet, car il ne luy est encor adjugé aucune chose, attendu qu'il n'a encor deliberé sur le rapport fait par les srs commis, joingt qu'il se trouvera des crediteurs de Paquet anterieurs audt Balard. Requiert luy permettre amener ses exceptions sur la closture des comptes en droict sans precipiter le jugement. Arresté qu'on remet le jugement de la cause d'eux lundi, en huict jours, et cependant, que ledt n. Canal vuide ses mains des deniers procedés de l'hoirie dudt n. Paquet pour estre delivrés audt n. Balard, en cautionnant par luy suffisament de les restituer s'il y eschet.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 314) [-]

_

16 avril 1579
  • (Imprimeurs; Jeremie Des Planches) - Le consistoire a adverty que chez led. Des Planches, imprimeur, y a plusieurs compagnons imprimeurs papistes et debauchés, ce qui est suspect. A esté arresté qu'on les appelle tous demain et led. Des Planches aussy.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 68v°) [-]

_

16 avril 1579
[Jean Martin, Gervaix Barbier, Guillaume Savigny  et la fille de dame Madelayne, Italienne, sont convoqués pour avoir chanté et pour soupçon d'avoir couché avec ladite fille. remontrances]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 320) [-]

_

20 avril 1579
  • (Imprimeurs; Jeremie Des Planches) - Estans ouys lesd. imprimeurs demourans chez led. de Planches, d'aultant qu'ilz sont venus nouvellement de Lyon, a esté arresté qu'on leur donne ung moys de terme à continuer leur habitation icy, hormis ceulx qui sont de la religion et qui sont desjà habitans.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 69v°) [-]

_

20 avril 1579
  • (Pierre Chouet) - A presenté requeste tendante à luy donner quelque terme à payer 102 ff. qu'il doibt à la Seigneurie, comme compagnon de Pierre Dezires, et luy oultroier lettres demandé contre luy, offrant donner caution, et, au reste, luy accorder lettres requisitoires por l'execution de la sentence qu'ils ont obtenu contre luy. A esté arresté qu'on luy oultroie six moys en cautionant et payant la cense, luy oultroiant aussy lettres requisitoires.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 69v°) [-]

_

21 avril 1579
  • (Jeanne Le Jeune et consortz) - Sur leur requeste tendante aux fins qu'on face rendre un loud, receu par le seigneur thesorier Pictet, des subhastations faites à leur instance contre Zacharie Durand, d'une maison size vers la Magdelaine, expediée à Benoict Verpillier pour 751 ff., parce que lade maison est de pur et franc alloud, ayant esté vendue de telle condition par deux fois, comme appert par deux contractz qu'ilz ont monstré. Estant ouy le rapport des commis à la Chambre qui ont ouy le commissaire Piu et recherché les recognoissances sur lesquelles ne s'est encor pue trouver icelle maison avoir esté recogneue du fief de la Seigneurie, a esté arresté que ledt seigneur thesorier rende le loud qu'il en a receu, sauf à le repeter en cas que par ci-après on puisse trouver qu'elle soit du fief de la Seigneurie.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 71) [-]

_

21 avril 1579
  • (Noble Jean Canal contre noble Jean Balard) - Presente requete tendante à luy conceder ample delay afin de pouvoir ses exceptions et griefz qu'il pretend proposer sur la closture des comptes entre ledt Balard et feu Paquet, attendu qu'il n'a, jusques icy, peu vaquer à les revoir et, par mesme moyen, luy permettre vendre les meubles dudt Paquet. Arresté qu'on se tient au precedent arrest, sauf quant au terme qu'on luy prolonge pour tout ce mois, luy octroyant la vente desdts meubles devant la banche.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 329) [-]

_

30 avril 1579
[Le libraire Pierre Guigonet est convoqué pour avoir prêté 4 florins, 6 sous, pour 4 livres mis en gage par le jeune Guillaume Des Bordes, écolier débauché et irrespectueux de ses tuteurs, dont "ung livre nommé Morel"? tous deux sont excomuniés et étant donnée la récidive, Guigonet est dénoncé devant le Conseil pour y être châtié].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 324-324v°) [-]

_

1er mai 1579
  • (Michel Mermod contre n. Jean Canal) - Presente requete tendante à ce que egr. Michel Try, qui a esté curial de Jussy, luy delivre une sentence rendue audt lieu pour s'en servir au procès d'appel contre ledt Canal. Arresté qu'on luy octroye sa requete.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 327) [-]

_

04 mai 1579
  • (Lois Du Rozu) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression de l'Histoire ecclesiastique de totes les églises reformee de France, commençant despuis le roy François premier, offrant faire imprimer la premiere feuille hors ceste cité. A esté arresté qu'on le refuse et qu'ilz l'allent imprimer aultre part.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 78v°) [-]

_

04 mai 1579
  • (N. Jean Budé) - A présenté requeste. A esté proposé par le sr procureur general, par escript, que led. n. Budé a dict que pour le regard de certains gerbes qu'il avoit cy-devant esté condamné de rendre, il auroit dict que c'avoit esté faussement et sur faulx rapport. A esté arresté qu'il soit ouy demain en Conseil.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 79) [-]

_

05 mai 1579
  • (N. Jean Balard) - A presenté requete tendante à rendre les comptes faictz entre luy et feu son oncle executoires sus les biens d'iceluy au n. Jean Canal et heritiers. A esté arresté qu'on se tient au dernier arrest.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 329) [-]

_

07 mai 1579
  • (N. Jean Budé) - A esté appellé et remonstré s'il a pas dict que Messre avoient fausement jugé et sus faulx rapport. Le confessant, mays qu'il n'adressoit ses propos contre la Seigneurie, comme il proteste alors et totesfoit qu'il estoit provoqué par le sr procureur general, priant n'avoir mauvaise opinion de luy. A esté arresté qu'on le renvoie avec bonnes remonstrances.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 80) [-]

_

07 mai 1579
[Jacques Du Pan comparaît pour avoir battu sa servante, Pernette, fille de Johanton Cristin, "par le corps, toute nue, par les fesses, de quoy estant jusques a confessé l'avoyr batue, d'aultant qu'elle luy avoyt prins quelque argent, et faits quelques aultres cas qui luy deplaisoyt comme d'avoyr beu dedans le pot, etc.", ce que Pernette Cristin nie, si ce n'est qu'elle n'est pas venue à l'heure qu'il lui a demandé et que l'argent, elle l'a donné à sa maîtresse. remontrances aux deux].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 328-328v°) [-]

_

07 mai 1579
[Suzanne, femme d'Aimon Michallet est à nouveau convoquée pour rebellion contre son mari et contre les avis du consistoire. remontrances et obligation de se présenter pour demander la Cène d'ici à la Pentecôte].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 330v°) [-]

_

08 mai 1579
  • (N. Jean Canal; N. Jean Balard) - A presenté requete tendante à ordonner que lesd. sr commis luy bailleront communication de certains comptes sus lesquelz l'abrege à luy remis a esté faict, auquel il pretend quelque erreur. A esté arresté qu'on assigne la cause à jeudy prochain, et cependant que les parties se communiquent espeditivement les escritures.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 331) [-]

_

11 mai 1579
  • (Imprimeurs) - [Les ministres] Paraillement, ont prié de faire observer les ordonances cy-devant faites, touchant lesd. imprimeurs parce qu'il s'y commet de grandes faultes. A esté arresté qu'on les renvoye à la Chambre des Comptes.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 82v°) [-]

_

14 mai 1579
  • (N. Jean Canal) - A presenté requete tendante à luy permettre de pouvoir alleguer en la cause toutes exceptions et defenses contre led. n. Balardz telles qu'eust pue faire n. François Paquet, nonobstant tout ce que pourroit avoir esté faict de la sentence supreme entre lesd. Balardz et Paquet, estimant que par ce moyen il y pourra avoir por contenter tout les creanciers, aultrement et à faulte de ce, il sera contrainct de mettre xxx xxx le bien de sond. oncle, sans prejudicé de ses droictz. A esté arresté qu'on se tient à l'arrest xxx, à lundy prochain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 333) [-]

_

19 mai 1579
  • (Pierre Chouet, orfebvre) - Presente requeste afin de luy permettre de vendre ung char de vin à pot, sans amende. A esté arresté qu'on le luy oultroie.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 86) [-]

_

25 mai 1579
  • (Jeanne Du Puys, veuve de Symon Fournier) - A presenté resqueste tendante à recevoir trois enfans dud. Fournier et d'elle à l'Hospital, attendu leur paouvreté. A esté arresté qu'on la renvoie aux sr procureurs pour en faire selon leur discretion.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 94) [-]

_

25 mai 1579
  • (N. Jean Canal) - A presenté requete tendante à estre receu à pouvoir mettre l'hoirie et biens de feu n. François Paquet en disoussxx? generale, offrant, sauf ses droictz, rendre compte de tout le maniement qu'il a heu de lad. hoirie. A esté arresté qu'on le renvoie au sr lieutenant de luy proveoir jouxte les edictz, estans presents les creanciers.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 338) [-]

_

02 juin 1579
[Madeleine, femme de Jean Versin, est accusée de plusieurs outrages (insultes, tentative de provoquer un divorce, etc.) par Françoise Mazano et Jean, son mari. A quoi, elle répond qu'il n'en est rien, mais qu'au contraire, eux lui doivent de l'argent. convoqués jeudi suivant avec les témoins].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 340) [-]

_

04 juin 1579
  • (S. Theodore de Beze; Traité contre les dances; Claude Juge) - A faict requerir permettre l'impression dud. traicté à François Estienne pour n. Claude Juge, composé par ung ministre de France, qui le luy a envoié, et lequel il a veu. A esté arresté qu'on le permet.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 99) [-]

_

04 juin 1579
[Rolet de Mon Renom, de Lion, a comparu en consistoyre attendu que ayant demeuré en ceste cité, nourry et enseigné en icelle, et commugne à la Cene par longue espace de temps, puis s'en seroyt allé aux Espagnes et vescu à la mode d'Espagne, puis demeura quelque temps à Lion et vescu aussy à la mode de Lion, et a en oultre dict que sa femme est à Lion où elle tient boutique. Advis que on le renvoye à demain à noz srs et priez en purger la ville (à demain), tant de luy que de son filz, et en oultre, que la Cene luy est deffendus].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 344v°) [-]

_

04 juin 1579
[Madeleine, femme de Jean Versin est accusée de plusieurs outrages (insultes, tentative de provoquer un divorce, etc.) par Françoise Mazano et Jean, son mari.  Les témoignages de Clauda, veuve de Pierre Baffre et Françoise, femme de Louis Moulins ne donnent aucun résultat. remontrances à toutes les deux, avec morale à l'accusatrice à cause de son attitude].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 344v°) [-]

_

04 juin 1579
  • (N. Jean Balard; N. Jean Canal) - A presenté requete tendante à ordoner que led. n. Canal ayt à declarirer à quel nom et qualité il possede le bien de Chablouz estant de feu n. François Paquet, et si c'est en qualité d'heritier, à benefice de la loy, qu'il s'en devestisse et iceluy face proclamer vendable pour ces deniers qui en proviendront estre payé led. Balard et aultres creanciers dud. Paquet si tant y en a. Si aussy il pretent quelque proprieté luy apartenir, que playse à Messes, attendu qu'ilz sont tous deux citoiens et que led. Paquet l'estoit aussy, ordoner que les parties subiront jugement en ceste cité, tochant lesd. biens, et par provisions que lesd. biens sera remis aud. Balard pour d'iceluy jouir jusques fin de cause, offrant de tenir bon compte des fruitz et prises ce que de droict sera cogneu; et quand aux deniers provenus de la vente des biens dud. Paquet, le commicés à en vuyder ses mains, disant, sur ce, veue la cause dud. Canal, requerant estre laissé en droict. A esté arresté que led. sr Canal face la declaration requise par devant le sr lieutenant, auqel on mande, au reste, de faire executer les arrestz precedens.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 342) [-]

_

04 juin 1579
[Le libraire Pierre Guigonet, excomunié pour avoir prêté de l'argent à un écolier, demande "l'absolution". il est admis à recevoir la Cène].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 345v°) [-]

_

04 juin 1579
[Suzanne, femme d'Aimon Michallet, demande de pouvoir recevoir la Cène. accordé].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 346v°-347) [-]

_

05 juin 1579
  • (Eustace Vignon) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression d'ung livre intitulé Enarratio brevis psalmi 133, 110 et 19, a Joanne Jacobo Grinaeo tradita, laquelle a esté veue par mr de Beze, comme a esté veu par son attestastion. A esté arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 99v°) [-]

_

05 juin 1579
  • (Rolet de Montrenom, imprimeur) - A esté renvoié du consistoire pour avoir esté à la messe en Hespagne et à Lyon, et puis qu'il a faict profession de la religion en ceste ville et commugnié à la saincte Cene. Iceluy ouy, le confessant, a esté arresté qu'on luy defende l'habitation en ceste ville.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 99v°) [-]

_

09 juin 1579
  • (Loys Du Rozu, libraire) - A presenté requeste tendante derechef à luy permettre l'impression d'une Histoire ecclesiastique des afaires de France de laquelle deux livres ont desjà esté veus par mr le syndic Bernard, le premier, et le second, par le sr Chenelat, qui l'ont ainsy attesté. A esté arresté qu'on face veoir tote l'œuvre par mr Daneau et mr Chauve.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 104) [-]

_

09 juin 1579
  • (Jaques Chouet, libraire) - A esté presenté requeste tendante à luy permettre l'impression des Paratilles de mr Cujas, sus le droict. A esté arresté qu'on le luy permet.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 104v°) [-]

_

11 juin 1579
  • (Lois Du Rozu) - Sur ce qu'il requiert luy nommer ceulx qu'on a commis por reveoir l'Histoire ecclesiastique qu'il requiert imprimer, remonstrant plusieurs aultres raisons pour faire induire Messe à la permission de lad. Histoire, a esté arresté qu'on surçois encor d'y proveoir.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 105v°) [-]

_

11 juin 1579
  • (Michelle Millet, vesve de Guillaume Grenier, contre Jean Barbier) - Presente requeste tendante à estre relevee de l'obligation passee avec son mari au profit dudt Barbier, pour vente de livres, attendu la perte qu'en a fait son mari et que depuis il a esté massacré à Lion. Sont commis les srs Chenelu et Magistri pour appointer les parties, sursoyant toutes poursuites.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 344) [-]

_

11 juin 1579
  • (N. Jean Balard; N. Jean Canal) - Respondant à la requete dudt Canal, dit qu'il luy a raison surseoir l'execution des arretz cy-devant octroyés, nonobstant ce qu'a esté allegué par sa requeste, d'autant que s'il esamineoit discucions des biens de feu Paquet, il ne doit differer à rapporter les deniers provenus du bien dudt Paquet. Si aussy ledt Canal s'est declairé heritier, il faut qu'il paie les debtes, et quant à ce qu'il fait difficulté declairer sa qualité, attendu que l'action est pure personnelle, il ne peut estre convenu qu'en ce lieu, tellement qu'il ne peut aller par devant autres juges. Par quoy persiste aux precedens arrestz. Estant ouy ledt Canal, disant n'avoir empesche de retirer les deniers et offre en vuider ses mains s'il en a, quant aux comptes, offre les rendre par devant mr le lieutenant, arresté qu'on se tient aux precedens arretz, desquelz neanmoings on sursoye l'execution por huict jours, pendant lesquelz ledt n. Canal ayt à rendre ses comptes.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 345) [-]

_

18 juin 1579
  • (Lois Du Rozu) - A derechef requis luy permettre l'impression des deux premiers livres de l'Histoire ecclesiastique qui ont desjà esté veus, pour se recompenser de ses frais. A esté arresté qu'on luy oultroie sa requeste à la charge qu'ilz soient corriger par mr de Beze.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 106) [-]

_

18 juin 1579
  • (N. Jean Canal contre n. Jean Balard) - Presente requete tendante à deputer un curateur à qui il puisse rendre ses comptes suyvant l'arrest que de ce en a esté fait. Arresté qu'on renvoye les parties par devant mr le lieutenant pour leur proveoir de curateur d'office, pour la reddicion requise.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 350) [-]

_

25 juin 1579
  • (Anne Colladon, vesve de feu spectable Laurens de Normendie) - Presente requeste tendante luy octroyer licence et congé pour aller en France à solliciter le debte à elle deu par made de Rohan, ensemble lettres de faveur à la Seigneurie Daine?, et cependant, luy donner saufconduit et exemption de n'estre inquetee en sa persone et meubles contre made de La Motte, imposant silence à ses [p. 354] procureurs pour le terme de six mois. Arresté qu'on luy octroye lettres de faveur et le requeste communiqué à partie.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 353-354) [-]

_

25 juin 1579
  • (N. Jean Balard contre n. Jean Canal) - Presente requete tendante à mander au sr lieutenant d'executer les arrestz ci-devant donnés et ordonner que, nonobstant feries, ledt n. Canal declaire en quelle qualité il tient ledt bien ou, à ce defaut, qu'il l'abandonne audt Balard, en prometant de rendre bon compte des fruictz à qui sera cogneu. Arresté que ledt n. Canal ayt à satisfaire aux precedens arrestz pour toure la sepmaine prochaine.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 354) [-]

_

25 juin 1579
  • (Jacob Stoer) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression d'ung livre intitulé Generalis terrae descriptio. A esté arresté qu'on le luy acorde.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 114v°) [-]

_

26 juin 1579
  • (Livres; Imprimeurs) - D'aultant que les libraires ne font present aux seigneurs des livres desquels on leur permet l'impression, arresté que des livres qui n'exederont la valeur d'un florin, ilz en baillent à la Seigneurie et de ceux de plus grand prix, qu'ilz en baillent aux seigneurs qui en voudront pour le prix de l'impression.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 115v°) [-]

_

26 juin 1579
  • (N. Claude Juge) - Presente requeste tendante à luy permettre l'impression d'un livre intitulé Augustinus, de civitate Deii. Arresté qu'on le luy octroye.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 115v°) [-]

_

30 juin 1579
  • (Jean de Campenon contre d. Janine Mestresat) - Presente requeste tendante à ce que lade Mestresat luy rembourse la somme qu'il a prestée à Jean Gauthier, son filz, à Paris, attendu qu'il fait apparoir, tant par lettres que cedule, qu'il l'a presté audt Gauthier en sa necessité. Arresté qu'on laisse les parties en droit.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 359) [-]

_

30 juin 1579
  • (N. Claude Juge contre André Blandin) - Presente requeste tendante d'estre relevé de la forclusion contre luy donnee à pouvoir verifier ce qu'il est ordoné au procès d'entre eux. Arresté qu'en jurant par ledt Juge n'avoir veu, ou son procureur por luy, la deposition des tesmoings de partie, on le releve de la forclusion en paiant l'amende.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 361) [-]

_

07 juillet 1579
  • (Lois Du Rosu) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression des troisiesme, 4e et 5e livres de l'Histoire ecclesiastiques de France qui ont esté veus par les srs Chabrey et Chenelat. A esté arresté, ce nonobstant, on surçoie.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 119v°) [-]

_

09 juillet 1579
  • (Lois Du Rosu) - A presenté requeste tendante à luy permettre d'imprimer les 3e, 4e et 5e livres de l'Histoire ecclesiastique soubz l'offre qu'il faict qu'estant icelle parachevee de la tenir comme en depost, sans en rien deplacer ou exposer en vente en quelque façon que ce soit sans premierement en avoir congé et licence de Messieurs, attendu que ladite impression estant retardee, ce seroit l'entiere ruyne et destruction du susdit, attendu mesmes que l'imprimeur et ses compagnons sejournent aux despens du suppliant. A esté arresté qu'on le luy acorde en donnant caution de satisfaire à ses offres.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 121) [-]

_

10 juillet 1579
  • (Eustace Vignon) - Ad Nicolai Selneceri librum composé par M. Daneau. Accordé.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 121) [-]

_

10 juillet 1579
  • (Mathieu Griffon, tuteur de Marguerite Botta, contre les hoirs de Claudine de La Garde) - Presente requeste remontrant qu'au procès d'entre eux, il auroit offert amiablement ausdts hoirs de leur bailler la moitié du bien de lade Claudine, tant pour raison du sien propre comme de ce que luy estoit escheu par la mort d'Horatio, filz de lade Claudine, qu'est plus que ce que leur est adjugé. Et d'autant que nonobstant ce, lesdts hoirs se sont portés appelants, il declaire maintenant qu'il n'a entendu et n'entend se servir des precedentes sentences, sinon suyvant ses offres. Arresté que la requeste soit communiquée au conseil de partie.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 366) [-]

_

16 juillet 1579
  • (Bartolomé Vincent) - A presenté requeste tendante à ordonner que les srs commis feront leur rapport de leur differend d'avec son beau-frere, Loys Trembley. Arresté que led. s. Trembley baille ses comptes dans trois jours aux srs commis ou qu'il comparoisse devent eulx à jour qu'ilz luy assigneront, aultrement qu'ilz facent leur rapport.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 369) [-]

_

21 juillet 1579
  • (François Estienne) - A presenté requeste tendant à luy permettre l'impression d'ung livre intitulé Traicté de l'Eglise composé par Philippe de Mornay, gentilhomme françois, imprimé cy devant à Londres. Arresté qu'on en ayt advis des ministres. Estant ouy l'advis des messieurs les ministres, a esté accordé l'impression dud. livre, le 27 juillet 1579.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 127v°) [-]

_

23 juillet 1579
  • (Oratio de Gueze contre Jacob Stoer) - Presente requeste tendante à ce que, si ledt Stoer veut faire reveoir le different por lequel il a demandé commettre des srs, qu'il le face dans quelque brief temps, d'autant que sa maison demeure descoverte et ne la peut bastir. Arresté qu'à faute de suivre, par ledt Stoer, à la revision dans trois jours après la notification du present arrest, on deboute ledt Stoer de la revision par luy requise.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 371) [-]

_

24 juillet 1579
  • (Jean Balard contre n. Jean Canal) - Presente requete remontrant que ledt n. Canal auroit declairé posseder les biens qui furent de n. François Paquet comme heritier de dame Louise Balard, vefve dudt Paquet et, d'autant qu'il est poursuivant à ce que le bien dudt Paquet soit vendu, requiert que la cognoissance de la cause soit retenue en ceste cité, et, par provision, mander audt n. Canal faire crier et proclamer les prises dudt bien, et icelles estre admodiees judment en ceste cité. Et pource aussy que ledt Canal est saisy de plusieurs droictz appartenans audt Paquet, notament des cedules et obligations, requiert qu'il les rapporte en justice. Estant ouy ledt n. Canal, disant avoir suffisamment declairé à quel titre il tenoit les biens de Chablouz, parlant sans cause, pretend ledt Balard faire retenir la cognoissance de la cause qu'il voudroit intenter pour ce fait, veu que cela ne se peut faire qu'à son prejudice. Attendu que les edictz de ceste cité luy pourraient faire prejudice, requiert jouir des privileges attribués aux actions reelles. Au regard des cedules, il ne differera  de les rapporter en justice pour les remettre es mains du curateur qui sera esleu en la discution; offre remettre en main tierce tous les papiers ausquelz il n'aura interest particulier. Arresté que les parties suyvent leur droict par devant mr le lieutenant et, cependant, que ledt n. Canal perçoive et receuille les prises en promettant d'en tenir compte et les restituer si besoing est. Et pour le surplus, qu'il remette les obliges en justice suyvant ses offres.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 371) [-]

_

27 juillet 1579
  • (Eustace Vignon) - De peste quaestiones duae composé par m. de Beze. Arresté que m. Roset voye le livre.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 130) [-]

_

30 juillet 1579
  • (Claude Juge) - A esté proposé qu'on est adverty de la court que le Roy est fort indigné contre ceste ville, occasion de l'impression en icelle faicte par le tresorier Juge des Memoires de France, contenant plusieurs invectives contre luy et sa mere, tellement qu'on doubte que cela empechera le Roy de ratifier le traicté touchant ceste ville. Or, n'a, le sr Juge, obtenu permission de le imprimer, combien qu'il l'eust obtenu la premiere fois. Au reste, a esté dict que m. de Beze a escript à m. de Beauvoir, qui est à la court, pour en excuser Messieurs et affermer que ce soyt de leur permission. A esté arresté qu'on surçoye d'en adviser jusques à plus ample advis qu'on pourra faire quelque procedure contre luy. Cependant qu'on le tienne secret sus le serment.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 132) [-]

_

30 juillet 1579
  • (Eustace Vignon) - Un livre intitulé De Ecclesia, vu par m. de Beze. Accordé.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 132v°) [-]

_

03 août 1579
  • (Barthelemi Vincent contre Jeanne Vincent) - Presente requeste remontrant que, pour l'execution de la sentence rendue au procès d'entre eux, ilz seroient comparus par devant les srs arbitres, lesquelz auroient fait une pronunciation par laquelle il auroit esté condamné à precomptés les interetz du legat fait à lade Jeanne par feu son pere, sur les paiemens faitz par le suppliant, en deduction du legat et principal, et par ainsy charge tousjours le principal, ce qu'est contre l'intention de lade ordonnance. Et d'autant qu'il ne seroit raisonable que le paiement fait par le principal soyt mis sur les interetz et qu'il offre paier les interetz du legat montans à 4 mille livres, en luy precomptant, par lade Jeanne, les interetzs des sommes qu'ilz ont receues à rate du temps qu'elles se trouveront estre paiées sur le principal, et compensant les uns avec les autres. Requiert, moiennant cest offre, ordonner qu'il soit procedé au calcul et compte final desdts interetz. Arresté que le suppliant fournisse de griefz, s'il se sent grevé, por estre vuidé en Conseil, en le faisant notifier à partie.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 378) [-]

_

03 août 1579
  • (Horatio de Gueysi contre Jacob Stoard) - Presente requeste tendante à luy octroyer une derniere revision et, ensemble, luy permettre pouvoir objecter contre les tesmoings produictz par ledt Stoard et en produire d'autres en sa faveur. Arresté qu'on luy octroye la revision requise où seront ouys les tesmoings tant d'une partie que d'autre.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 378) [-]

_

06 août 1579
  • (Philippe Jordan, dit Brunet, Italien) - Detenu pour avoir faict imprimer certaines responces et invectives contre le sr de La Faye, cottans 20 erreurs d'iceluy en une de ses leçons. A esté arresté qu'on l'ouye après disner en presence de savans et de m. le secretaire Chevalier.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 136) [-]

_

06 août 1579
  • (Jean Bergeon) - Detenu pour avoir faict imprimer lesd. invectives à l'induction dud. Italien qui luy afferma n'y avoir rien que de philosophie. A esté arresté qu'il soit en prison jusques à demain et condamné à cinquante florins d'amende.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 136) [-]

_

06 août 1579
  • (Horatio de Gueyse contre Jacob Stoard) - Presente requeste tendante à commettre des srs avec un secretaire pour vaquer à prendre l'enqueste pour le differend d'entre eux, afin qu'on puisse plus aisement proceder à la derniere revision. Arresté qu'on se tient au precedent arrest.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 380) [-]

_

07 août 1579
  • (S. Theodore de Beze) - A requis luy permettre l'impression de deux livres qu'il a composez, ung concernant l'ubiquité, intitulé De hypostatica duarum in Christo naturarum unione et ejus effectis, christiana et placida collocutio Theodori Bezae cum D. Joanne Pappo Argentinensis Ecclesiae doctore, l'aultre Imagines et elogia clarorum literis vivorum quorum praecipue opera ad Ecclesiae instaurationem usus est Dominus, etc. A esté arresté qu'on luy permet lad. impression.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 136v°) [-]

_

07 août 1579
  • (Jean Berjon, imprimeur) - A presenté requeste tendante à luy pardonner la faulte qu'il a commis d'avoir imprimé une feuille calomniatoire contre m. de La Faye pour laquelle il est detenu ayant esté à cela induict par le moyen qui luy maintenoit qu'il n'y avoit rien de Dieu ny du magistrat. A esté arresté qu'on se tient à l'arrest d'hyer, sauf quant à l'amende qu'on modere à 25 florins, eu esgard de ses petis moyens.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 136v°) [-]

_

07 août 1579
  • (Mathieu Griffon, tuteur de Marguerite Botta) - A presenté requeste tendante à estre relevé à pouvoir desclairer led. pupill heritier de Claudine de La Garde, à benefice d'inventaire, nonobstant que de six moys porte par les edictz, attendu mesmes les procès qu'il a heue por lesds heritage. A esté arresté qu'on renvoie le suppliant devant le sr lieutenant pour luy proveoir, nonobstant le temps incouru.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 382) [-]

_

10 août 1579
  • (Claude Juge) - Nisoliusi, qui est le thesaurus de la langue et œuvres ciceroniens. Accordé. Et sus ce qu'il requiert aussy luy permettre d'imprimer une partie des Œuvres de Thomas d'Acquin, a esté arresté qu'on en ayt advis des ministres.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 137v°) [-]

_

10 août 1579
  • (Jaques Chouet, libraire) - Sus sa requeste de luy permettre l'impression du livre de Judith, composé en vers par le sr du Bartas, ayant esté veu par m. de Beze, a esté arresté qu'on luy permet et totesfois, tant ledit Chouet que les aultres imprimeurs soient advertis de mieulx imprimer qu'ilz ne font pas.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 137v°) [-]

_

10 août 1579
  • (Philippe Brunet, Italien) - Ayant respondu en prison sur les calomnies qu'il a faict imprimer contre mr Antoine de La Faye, ayant recogneu sa faulte vendredi dernier en presence des srs ministres et du sr Varro, a esté arresté qu'il soit elargi en criant mercy à Dieu et à justice et aud. de La Faye, et soit renvoié en consistoire pour y recognoistre sa faulte, et aussy qu'il soit condamné à rompre et lacerer ledit libel diffamatoire, au reste qu'on luy donne ses despens.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 138) [-]

_

11 août 1579
  • (Baptiste Pinereul) - A presenté requeste tendante à luy permettre l'impression d'une partie des Œuvres de Thomas d'Acquin comme requist hyer m. Juge, avec lequel il est d'accord. A esté arresté qu'on en ayt advis.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 139) [-]

_

11 août 1579
  • (Oracio de Guese, appelant, contre Jacob Stoar) - Messeigneurs s'estans transportés vers les maysons desd. parties et veu leur different contentieux, mesmes la fenestre nouvellement faicte par led. Stoar regardant sus la mayson dud. de Guayse, veues aussy les precedentes visitacions et transportz et enquestes respectivement prises, instant lesd. parties, le totage bien et meurement consideré et entendu, ayant invoqué le nom de Dieu por faire droict jugement dud., reparant les precedentes cognoissances pour les causes et raisons contenues et comprinses aux griefz dud. de Gueyse et aultres instes eulx à ce mouvantes, ordonnent et sentencent led. Stoer debvoir canceler et oster lad. fenestre par luy nouvellement faicte, à l'endroict de laquelle sera permis et loysible aud. de Guayse de bastre et appuyer son bastiment, en payant par luy moytié muraille, condamnant led. Stoar aux despens de present transport et compansant les autres.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 382) [-]

_

11 août 1579
  • (Jean Berjeon) - Presente requeste tendante à le gratifier de l'amende à laquelle il a esté condamné pour avoir imprimé quelque chose à la solicitation de Philippe Jordan et luy bailler action contre iceluy Jordan pour les despens qu'il a supportés en prison. Arresté qu'on se tient à ce qu'est fait.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 383) [-]

_

13 août 1579
[Guillaume de Laimaries et Jacob Stœr sont convoqué comme témoins d'une promesse de mariage faite par Jean Loeman, de Wittemberg, à Morize Curtin. renvoyés en Conseil afin d'être déclaré nul et de châtier les témoins (fol. 372v, confirmé fol. 374, le même jour)]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 372v°-374) [-]

_

20 août 1579
  • (Louis Trembley et sa femme, contre Barthelemi Vincent) - Presente requeste tendante à ce que l'ordonnance supresme rendue au procès d'entre eulx sortisse son plein et entier effect, sans plus renvoyer les parties par devant les arbitres, declairant ne tenir rien de ce qu'a esté prononcé. Estant veus les griefz dudt Vincent, arresté que les parties ayent respectivement communication des productions par icelles faictes, leur assignant samedy pour le jugement de leur different.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 389) [-]

_

21 août 1579
  • (Libraires) - D'autant que plusieurs libraires ne laissent vendre les livres qui leur sont defendus comme Reveille matin et Memoires, arresté qu'on en face recherche et qu'on apporte ceux qui se trouveront ceans.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 146) [-]

_

21 août 1579
  • (Guillaume Torteau et Michelle Seurre contre Sarra Fossoieur) - Presente requeste remontrant qu'Aimé Fossoieur luy auroit presté la somme de 15 escus lorsqu'il contracta mariage, dont il luy passa obligation soubz quelque promesse [p. 392] qu'il luy fit. Depuis, ledt Torteau auroit assisté ledt Fossoieur lorsqu'il estoit malade de peste en esperant que lade obligation luy seroit rendue. Ce neanmoings, lade Sarra, fille dudt Aimé, à la sollicitation de son mari, poursuit l'exposant et luy a fait lever tous ses meubles de boutique, tellement qu'il n'a moyen de gaigner la vie de luy et de ses enfans. Requiert lesdit meubles luy estre relachés moiennant caution. Est commis mr le syndicque Guaict pour ouir et appointer.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 391-392) [-]

_

25 août 1579
  • (Louis Trembley et Jeanne Vincent contre Barthelemi Vincent) - Ledt Vincent a requis estre eslargi des arretz qui luy ont esté baillés par ledt Trembley pour les sommes qui luy ont esté adjugées, et ordonner que lesdes sentences arbitrales acceptées par les parties, ensemble les sentences supresmes, sortiront leur plein effect. Estant ouy ledt Trembley, disant ne vouloir tenir les arbitraiges qui ont esté faictz, ains se tient aux sentences supresmes, arresté qu'on se tient à la declaration qui a esté baillée, mandant au reste la sentence sortir son plein et entier effect.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 395) [-]

_

27 août 1579
  • (Eustace Vignon) - Notae in epistolam Pauli ad Colossenses desumptae e concionibus Gasparis Oliviani. Et un autre Ad Philippenses. Accordé.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 149) [-]

_

27 août 1579
  • (Barthelemi Vincent contre Louis Trembley et sa femme) - Presente requeste tendante à luy bailler finale declaration de la sentence en ce que concerne les interetz, d'autant que ledt Trembley a eu des Thesaurus suyvant les accordz faictz, cy-devant, entre eux; puis du bien de Millery que Trembley a possedé, joinct que par le testament de Antoine Vincent est dict que ce que restera à paier de la dote, seroit paié selon les termes portés par la cedule de George Obrecht. Arresté que la requeste soit communiquée audt Trembley, et sont, les parties, remises à demain.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 396) [-]

_

1er septembre 1579
  • (N. Claude Juge contre les heritiers de mr d'Orbes) - Presente requeste remontrant que, pour retirer un aquit d'un paiement fait par luy aux srs de Lucerne, fut contraint de s'obliger audt d'Orbes, ambassadeur pour le Roy aux Ligues, à la somme de cinq mil livres. Jaçoit qu'il ne luy d'eut aucune chose. Depuis ledt sr d'Orbes estant venu par-deçà pour avoir paiement de lade somme, après plusieurs offices que luy fit ledt sr d'Orbes, scavoir de luy faire paier la somme de dix-sept mil livres que luy debvoit le Roy, il s'obligea à luy de la somme de cinq mil livres. Depuis, ledt sr est decedé et n'a satisfait à sa promesse, cependant ses heritiers le molestent à Paris où il poursuit la resmission de lade obligation. Et d'autant qu'il craint qu'ilz ne le veullent contraindre audt paiement par-deçà, requiert luy estre octroyé saufconduit pour sa personne et biens. Arresté que le suppliant ne sera poursuivy, en sa personne ou biens, sans cognoissance de cause.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 399) [-]

_

03 septembre 1579
  • (Mathieu Griffon, tuteur de Marguerite Botta, contre les hoirs de Claudine de La Garde) - Respondant à la requeste desdts hoirs, remontrent qu'ilz ne se peuvent simplement nommer heritiers de lade de La Garde, pour ce qu'elle avoit laissé après son decès, Marie, sa fille, et quant à la sentence supresme, n'y a lieu de rien revoquer, attendu qu'elle est claire. Requiert estre laissé à forme d'icelle. Arresté qu'on renvoye les parties par devant les precedens srs commis pour le fait suppe.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 400) [-]

_

11 septembre 1579
  • (Jean Balard contre n. Jean Canal) - Presente requete tendante à mander au sr lieutenant de mettre en execution les arretz cy-devant, entre eux, rendus, scavoir que led. Canal vuidera ses mains des deniers provenus de l'hoirie dudt Paquet et ce nonobstant la sentence rendue au contraire par ledt sr [p. 408] lieutenant. Estant ouy ledt n. Canal, arresté qu'on mande à mr le lieutenant mettre en execution les precedens arretz, nonobstant sa sentence rendue au contraire.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 408) [-]

_

14 septembre 1579
  • (N. Jean Canal contre Jean Balard) - Sur ce que ledt n. Canal a requis commettre des seigneurs pour liquider les comptes d'entre luy et ledt Balard, concernant l'hoirie de feu n. François Paquet, pretendant montrer des parties anterieures à celle dudt Balard, mesmes celle des hoirs de feu n. Claude de La Maisonneufve, a esté arresté qu'on commet les srs Maillet et Pictet pour appointer les parties, sinon rapporter, sursoyant toutes executions.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 412) [-]

_

26 septembre 1579
  • "Damoyselle Barbe Vincentz, femme de honnoré seigneur Lois Franc, a donné et legué à l'Hospital cinquante livres tournois, à la Bourse des paouvres estrangiers cent livres tournois, au Colege trente livres tournois, payables trois mois après son décès et a institué ses herithiers Bertholomé Vincentz, Janne et Isabeau Vincentz, ses freres et seurs, eux trois ensemble pour les trois quartz, et nobles Jehan Théodore et Anne Salvard, ses nepveurs, por l'aultre quartz, au contenu du testamentz receu par egrege Jovenon, le 26e septembre 1579".
(A.E.G., Archives hospitalières Dd1, fol. 04v°) [-]

_

28 septembre 1579
  • (Anne Colladon) - Presente requeste tendante à luy prolonger le saufconduit à luy octroié contre ses creanciers. Arresté qu'on luy prolonge pour le reste de ceste annee.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 420) [-]

_

29 septembre 1579
  • (Nicolas de Bravet contre n. Claude Juge et Jean Truchet) - Presente requeste tendante à le relever de la promesse et caution faite ausdts Juge et Truchet de paier les despens qu'il a esté condamné en qualité de procureur de Madame de Carde, en un procès que lade dame a eue contre lesdts Juge et Truchet. Arresté que la requeste soit communiquée à partie.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 423) [-]

_

05 octobre 1579
  • (N. Claude Juge) - Presente requeste tendante à luy octroier terme de huict mois pour satisfaire à ce qu'il est tenu à la banque, sans que ses cautions soyent molestees pour ce fait, pendant lequel terme il espere aquiter lade partie, ayant beaucoup de livres, pour de grandes sommes, sans ses meubles et maison qu'il exposera plus tost à vendre que de dire que ses cautions souffrent pour luy. Arresté qu'on le renvoye à la Chambre de Comptes.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 427) [-]

_

09 octobre 1579
  • (N. Jean Canal contre n. Jean Balard) - Sur la requete faite verbalement par ledt n. Canal, le XIIIIe de septembre, estant ouy le rapport des seigneurs commis disant ledt Balard estre precedent en datte et par consequent en droict au debte par ledt n. Canal paié au sr de La Maisonneufve, et partant, suyvant les arretz cy-devant par ledt Balard obtenus, ledt n. Canal devoit rapporter et remettre entre ses mains les deniers par luy requis à forme desdts arretzs cy-devant en sa faveur octroyés. Arresté qu'on se tient au rapport susdt.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 431) [-]

_

22 octobre 1579
  • (Jaques Derbilly) -  Demande la permission d'imprimer le livre de Du Bartas, Judith, en rithme. Sur le préavis des ministres, accordé.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 183) [-]

_

22 octobre 1579
[Jean Rolet, natif de Rome, habitant de Geneve, imprimeur, comparaît pour être à Genève depuis six mois, bien que papiste, veut se marier. Ce qui lui est accordé, malgré l'article 112 des ordonnances ecclesiastiques. rejettant promptement la religion catholique, on lui accorde le mariage].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 421) [-]

_

22 octobre 1579
[Gabrielle Des Planches, femme de Jacques Chouët, comparaît pour avoir "usé de quelque rigeur et colere contre led. Jaques, luy ayant mesmes jetté une eschaufferette contre la barbe de son mary, de quoy inquise l'a nyé, disant qu'elle ne se pleint de son mary" (fol. 422). Madeleine, femme de Jean Rogellet, témoigne contre la dite Gabrielle, qui l'aurait insulté et cherché noises (fol. 423v).  Finalement, excomuniée et renvoyé devant le Conseil le lundi suivant]
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 422 et 423v°-424) [-]

_

23 octobre 1579
  • (Zacharie Monet contre n. Jean Budé) - Presente requeste tendante à le relever à pouvoir suivre son appel aux premieres appelations, nonobstant le laps de temps incouru. Arresté qu'on le releve sans amende.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 437) [-]

_

29 octobre 1579
[Guillaume Torteau est convoqué avec Etienne Cusset, dans l'affaire Berthelier, repris pour avoir quitté la ville et fortement soupsonné d'adultère avec la femme paillarde de Jean Robert. Tous deux sont connus pour être des habitués des tavernes "jusques à boyre du vin à huict solz chez Jean Lencrenaz". remontrances].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 425v°) [-]

_

05 novembre 1579
  • (N. Jean Canal contre n. Jean Balard) - A requis estre receu appelant aux premieres, nonobstant l'obmission par luy faite. Arresté qu'on le releve sans amende.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 443) [-]

_

17 novembre 1579
  • (Baptiste Pinereul) - Sur ce qu'il sollicite luy permettre l'impression de quelques sermons et advis de m. Calvin touchant l'usure, arresté qu'on en ayt advis des ministres.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 196v°) [-]

_

19 novembre 1579
  • (Eustace Vignon) - Quatre livres qu'il presente intitulés Phisices christianae, composé par m. Daneau. Arresté qu'on le luy permet après qu'ilz ont esté veus par aucuns des ministres.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 197) [-]

_

10 décembre 1579
  • (Pierre Goudon contre Jaques Mallet) - Presente requeste tendante à luy ocrtoier quelque gratieux terme pour produire un contract dont il pretend s'aider sur le different entre luy et ledt Malet, lequel se veut approprier quelque commodité par le contract d'achept de sa maison, lequel a presté à Jaques de Lonnex. Arresté qu'on luy octroie quinze jours de terme.
(A.E.G., R.C. part. 20, p. 462) [-]

_

10 décembre 1579
[Pernette Revilliod, femme de Gabriel Challiot, requiert être réadmise à la Cène et promet de tenir bon ménage. remontrances et absolution].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 437v°) [-]

_

24 décembre 1579
[Jacques Chouët comparaît avec sa femme, Gabriel Des Planches, ainsi que Robert Martins. Elle demande être réadmise à la Cène. remontrances et absolution].
(A.E.G., R.Consist. 31, fol. 447) [-]

_

19 novembre 1579
  • (Eustace Vignon) - Antiosiander par m. Daneau, vu par m. de Beze. Accordé.
(A.E.G., R.C. 74, fol. 214v°) [-]

Base de données des Archives d'Etat de Genève



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mercredi 30 décembre 2015